Le Mag Sport Auto

Moto3: Dalla Porta s’offre la victoire et le titre

Lorenzo Dalla Porta Moto3 2019

Auteur d’une course solide, Lorenzo Dalla Porta remporte le Grand Prix d’Australie Moto3. Avec la chute d’Aron Canet, il est également champion du monde.

Marcos Ramirez est en pole position pour la première fois de sa carrière et parvient à réaliser le holeshot. Derrière lui, la bagarre fait rage dans les premiers virages du circuit de Phillip Island, avant de revenir vers la fin du circuit, les longues lignes droites et courbes rapides. De quoi permettre à Romano Fenati, notamment, de fermer l’écart et prendre la tête par l’extérieur au virage 2.

La lutte se termine ici pour Canet

Néanmoins, tout change dès le tour suivant. Si Romano Fenati est leader, il est en effet dépassé dans la ligne droite principale par Aron Canet. L’Espagnol est suivi par plusieurs pilotes et doit forcer le freinage du virage 1 pour rester en tête. Mais comme il y a une semaine au Japon, le protégé de Max Biaggi en fait trop et chute. C’en est fini pour Aron Canet, qui fait également une croix presque définitive sur ses chances de titre.

D’autant qu’en tête de la course, le leader du championnat, Lorenzo Dalla Porta, joue intelligemment des coudes pour remonter et prendre la tête. L’Italien mène un peloton d’une vingtaine de pilotes dans lequel les positions changent à chaque virage. Une seule erreur peut coûter extrêmement cher.

Toutefois, le pilote du Team Leopard est le seul à ne pas commettre de faute ou se faire pousser. Souvent leader, au pire 7e, il assiste aux chutes de Rodrigo, Salac ou aux faits de course impliquant notamment Tony Arbolino. Profitant également d’une machine diaboliquement rapide, chaque ligne droite est l’occasion pour lui de regagner des positions ou consolider son leadership. Un avantage indéniable, alors que la fin de course se profile.

Solide et rapide, Dalla Porta remporte la course et le titre Moto3

Il reste effectivement trois tours et l’on sent les esprits commencer à s’échauffer. Les dépassements de même que les défenses se font plus agressifs. En témoigne un accident impliquant Kaito Toba, Andrea Migno et Tom Booth-Amos. Le Japonais chutant après avoir percuté l’Anglais et entraînant l’Italien avec lui.

Cela ne perturbe en tout cas pas Lorenzo Dalla Porta. L’Italien rentre dans le dernier tour en tête, serein, personne ne parvenant à le rattraper à l’aspiration. Prévoyant une attaque au freinage du virage 4, il se laisser dépasser par Tatsuki Suzuki. Ce n’est que pour ensuite mieux résister et repasser quelques virages avant l’arrivée.

Plus personne ne peut désormais aller le chercher et c’est donc en vainqueur et champion que Lorenzo Dalla Porta franchit la ligne, devant son équipier Marcos Ramirez. Opportuniste, Albert Arenas termine 3e devant Tatsuki Suzuki, qui rate encore le podium pour quelques millièmes. John McPhee complète le top5.

Deux rounds restent encore à disputer. Avec le championnat joué, tout va maintenant se concentrer sur la bagarre pour la seconde place au championnat. Ramirez comme Arbolino et Canet sont en lice pour cette position. Prochaine bataille dans une semaine, en Malaisie.

Le top10 du Grand Prix Moto3 d’Australie

  1. Dalla Porta
  2. Ramirez
  3. Arenas
  4. Suzuki
  5. McPhee
  6. Binder
  7. Sasaki
  8. Booth-Amos
  9. Arbolino
  10. Nepa

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR