Le Mag Sport Auto

Moto3: Ramirez, une pole d’équipe à Sepang

Marcos Ramirez Moto3 2019

Profitant de l’aspiration de son équipier Lorenzo Dalla Porta, Marcos Ramirez réalise la pole positon du Grand Prix Moto3 de Malaisie.

Après des essais libres 3 MotoGP conclus sous un début de pluie, le ciel se fait de plus en plus menaçant. Pas de quoi mettre en confiance les pilotes Moto3, qui se lancent pour les qualifications. A noter que plusieurs des cadors ne sont pas parvenus à se qualifier directement pour la Q2. Tony Arbolino ou encore Romano Fenati, notamment, se retrouvent ainsi en Q1.

Sur ce circuit ou les aspirations sont importantes, différentes stratégies se mettent en place dès l’apparition du drapeau vert. Les outsiders suivent ainsi les favoris, ces derniers tentant de s’en débarrasser en ralentissant ou accélérant.

Q1: Arenas, Antonelli, Masia et Oncu qualifiés, Arbolino 19e

Bien que mis en difficulté par ses adversaires, Tony Arbolino est cependant le premier en tête. Jaume Masia et Can Onçu le battent néanmoins sur leur deuxième tentative, le laissant troisième devant Raùl Fernandez.

Une dernière tentative reste à disputer. Des tensions se faisant sentir dans les groupes, les pilotes s’y gênent, laissant les loups solitaires améliorer leurs chronos. De ce fait, Albert Arenas et Nicolò Antonelli parviennent à passer aux deux premières places. Ces hommes se qualifient avec Jaume Masia et Can Oncu. Tony Arbolino est en revanche 5e et partira 19e demain. Une position loin d’être idéale pour aller chasser la deuxième place d’Aron Canet au classement.

Q2: Suzuki puis Ramirez pour la pole

Place alors à la Q2 pour déterminer les 18 premiers qualifiés. Craignant sans doute la pluie, presque tous les pilotes prennent immédiatement la piste. Seul Nicolò Antonelli reste au box, alors que Kaito Toba tombe dans son premier tour chrono.

Tatsuki Suzuki est en tout cas le premier à s’installer en tête. Le Japonais compte cependant un petit dixième d’avance sur John McPhee. Tout est extrêmement serré, la pluie commençant à s’intensifier dans le même temps. Les pilotes doivent prendre de nombreux risques pour aller chercher le chrono.

Et ils en prennent, notamment en lançant un dernier tour à quelques secondes du drapeau à damiers. Trop, puisque plusieurs pilotes passent trop tard sur la ligne, notamment le virtuel poleman, Tatsuki Suzuki.

Cependant, peu de pilotes sont en amélioration et seul Marcos Ramirez parvient à ravir la pole position au Japonais. En 2’11’’758, il signe du même coup la deuxième pole de sa carrière, devant Suzuki et McPhee. Rendez-vous demain à 5 heures du matin, pour la course Moto3 sur le circuit de Sepang.

Le top10 des qualifications Moto3 en Malaisie

  1. Ramirez
  2. Suzuki
  3. McPhee
  4. Arenas
  5. Vietti
  6. Binder
  7. Dalla Porta
  8. Sasaki
  9. Rodrigo
  10. Lopez

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR