Le Mag Sport Auto

MotoGP : EL1, un Iannone revanchard s’offre la tête, au Mugello

Moto gp

Comme attendu, les Ducati se sont montrées à leur avantage, pendant les essais libres 1 du Grand-Prix d’Italie, bien aidées par la puissance du moteur italien. Toutefois, c’est une Suzuki, pilotée par l’un des locaux, Andrea Iannone, qui réagit bien après l’annonce de sa non-reconduction au sein de son équipe actuelle.

Mugello : Zarco et Tech3 en souffrance

Les essais libres 1 du Grand-Prix d’Italie de MotoGP, édition 2018 ont début, ce matin, sur une piste sèche, avec des conditions météorologiques idéales…Comme attendu, les italiens se sont plutôt bien comportés et notamment, Michele Pirro, longuement en tête de ces EL1. En revanche, Johann Zarco a vécu une séance compliquée, sans doute la plus difficile depuis le début de sa saison. Pourtant, les Yamaha semblent plutôt à leur aise sur ce tracé, à en juger par les prestations de Maverick Vinalès et Valentino Rossi.

Outre Pirro, Dovizioso, Iannone, Rossi et Petrucci ont figuré dans le top dix quasiment du début à la fin, la preuve que les pilotes transalpins disposent d’un petit « boost » psychologique au Mugello. Même le « rookie » Morbidelli s’est montré sous un bon jour en intégrant le classement des dix meilleurs en fin de séance. De son côté, Jorge Lorenzo vit probablement son dernier Grand-Prix d’Italie au guidon d’une Ducati, ce qui pourrait lui donner des idées. Et sur cette séance, bien qu’en deçà de son coéquipier, l’Espagnol est apparu relativement à son avantage.

En fin de séance, Johann Zarco améliore sa marque mais reste bien loin de l’objectif de la Q2, pour le moment. Globalement, les pilotes Yamaha Tech 3 ont du pain sur la planche, pour améliorer le comportement de leur monture. Mais le handicap moteur devrait pénaliser le tricolore et son coéquipier, durant tout le week-end. Ainsi, la première ligne et le podium semblent, pour l’heure, inaccessibles…

A quelques secondes du drapeau à damier, Andrea Iannone prend la tête avec la Suzuki, comme pour rappeler, à qui voudra bien l’entendre, qu’il reste un pilote talentueux, en dépit du désaveu récent de son équipe. Pirro coupe la ligne à son tour mais échoue au second rang. Iannone achève finalement la séance en tête suivi, dans l’ordre, de Pirro, Dovizioso, Vinalès, Miller, Marquez, Morbidelli, Rossi, Lorenzo, Crutchlow. Zarco améliore finalement son chrono dans les derniers instants, pour prendre une encourageante 11ème place, devant la Suzuki d’Alex Rins. Alors que Dani Pedrosa passe complètement à côté de sa séance. Le pilote Honda est 17ème.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR