Le Mag Sport Auto

MotoGP – la course : la dernière pour Oliveira, Zarco P10, Quartararo P14

motogp oliveira

G.P du Portugal, course – Superbe victoire de Miguel Oliveira à domicile. Le pilote KTM Tech3 a dominé tous ses adversaires pour remporter le Grand-Prix de MotoGP de Portimao, devant Miller et Morbidelli.

Grand-Prix du Portugal de MotoGP : le départ

La saison 2020 de MotoGP va prendre fin d’ici moins d’une heure, après l’arrivée de ce Grand-Prix du Portugal, sur le tracé de Portimao, Algarve. Un moment d’émotion à venir, donc. Et d’ici peu, nous connaitrons les noms des deux pilotes qui accompagneront Joan Mir -champion du monde cette année- sur le podium final. Le motos entament leur ultime tour de mise en grille de la saison avant de prendre place sur leurs emplacements respectifs.

Départ moyen pour les Français

Le feux passent au vert, c’est parti ! Le poleman prend un très bon envol. Il reste en tête. Pas d’accrochage pour le moment. Quartararo est 8ème, Zarco 9ème. Les tricolores se sont un peu loupés. Chose habituelle, malheureusement, pour Zarco. Morbidelli est toujours deuxième, suivi de Miller, Crutchlow, Pol, Rins, Bradl et de nos deux Français. Vinalès est dixième, devant Nakagami, Mir et Dovizioso. Premier coup de théâtre, Bagnaia abandonne ! Une conséquence de la charge de Mir. L’Italien est touché à l’épaule.

Fabio passe 7ème, Maverick 8ème alors que Johann reste 9ème, devant Rins. Les deux hommes se sont accrochés. Zarco déborde Vinalès. Bradl prend la 5ème place ! Crash pour Binder. A 23 tours du but, le leader compte déjà 1,5s d’avance. Johann passe Fabio, le pilote Ducati est 7ème. Décidément très rapide, Bradl met la pression sur Crutchlow. Impressionnant ! Dépassement de Rins sur Vinalès. Nakagami passe aussi.

MotoGP : Maverick Vinales en plein virage sur sa Yamaha

Autre dépassement, Pol se défait de Bradl pour le gain de la 5ème place. En tête, Oliveira s’échappe avec désormais 2,5 s d’avance. Quel festival, à domicile, pour le pilote Tech 3. Plus loin, Rins et Quartararo s’échangent leurs positions régulièrement. Tandis que Johann Zarco recolle au groupe luttant pour la quatrième place. Rins repasse Quartararo. Le Français perd beaucoup dans la ligne droite, logiquement. Pol passe Crutchlow, à 20 boucles du drapeau à damier.

Et ça passe pour Nakagami sur Quartararo, mais Fabio repasse deux virages plus loin. Avant de plier à nouveau ! Dovizioso se défait de Marquez puis du pilote Petronas, dont le rythme chute. Nous sommes à 15 tours du but. Alors que le meneur compte quasiment 4 secondes d’avance, du jamais vu cette année ! Nouvelle perte de place pour le jeune tricolore, débordé par Marquez. Erreur de Pol, dont profite Cal, nouveau 4ème…avant qu’il ne commette lui aussi une erreur ! La KTM récupère le 4ème rang.

Zarco passe Bradl, il est sixième ! Par contre, Quartararo est 13ème. Pas de miracle chez Yamaha, en dehors de Morbidelli. 12 tours à couvrir. Belle manoeuvre de Nakagami, sur Rins. Mir au ralenti, abandon à venir. Nouveau dépassement de Johann, qui prend la 5ème place en se débarrassant de Cal. Tandis que Rossi revient au 12ème rang, Rossi passe Quartararo, pour le gain de la 14ème place. Encore 7 tours. Et c’est maintenant Dovizioso qui attaque et s’offre le 7ème rang, sur Bradl.

Et Johann se fait passer par un Dovi déchaîné ! Nakagami en profite. La Ducati est maintenant 7ème. Puis 8ème, après un dépassement de Bradl. Crutchlow perd lui aussi du rythme et A Espargaro en profite pour prendre la 9ème place. Alors que Nakagami passe Dovizioso. Johann perd une nouvelle place, face à Aleix. Chute de Savadori. Restent 3 tours. C’est maintenant Marquez qui déborde Zarco.

Et c’est une splendide victoire pour Oliveira, KTM et le Team Tech3. Intouchable aujourd’hui, Miguel a livré une course…à la Marc Marquez ! Miller et Morbidelli (vice-champion du monde 2020) l’accompagnent sur le podium. Ducati décroche le titre constructeurs. Place au classement.

  1. Oliveira
  2. Miller
  3. Morbidelli
  4. Pol Espargaro
  5. Nakagami
  6. Dovizioso
  7. Bradl
  8. A Espargaro
  9. Marquez
  10. Zarco
  11. Vinalès
  12. Rossi

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR