Le Mag Sport Auto

MotoGP : la guerre Yamaha/Suzuki continue, Zarco proche du top10

MotoGP : Franco Morbidelli en sortie de virage (crédit photo - Facebook Franco Morbidelli)

Au troisième jour des essais MotoGP au Qatar, Suzuki et Yamaha continuent de se partager la tête. Johann Zarco pointe 11e, à 1’1 seconde des leaders, après quatre heures de roulage.

Suzuki puis Yamaha, Yamaha puis Suzuki, les deux firmes nippones veulent décidément accrocher le meilleur temps des essais MotoGP au Qatar. Pour le dernier jour de tests sur le circuit de Losail, les pilotes des deux équipes se rendent en effet coup sur coup.

Morbidelli a pris le risque

Après quatre heures de roulage, l’avantage est toutefois du côté de la firme aux diapasons. Puisque Franco Morbidelli a réalisé un temps canon en 1’54’’157, peu avant la fin de la 4e heure. C’est un peu moins rapide que la meilleure marque d’hier, de Fabio Quartararo mais les conditions ne sont pas idéales. Et sur une piste encore bien chauffée ce chrono montre qu’il y a sûrement de quoi aller améliorer pour Yamaha.

Cette marque permet en tout cas au pilote Petronas de mener largement, à 15 heures. L’Italien est deux dixièmes devant Alex Rins 2e, six devant Maverick Vinales, 3e et huit devant Fabio Quartararo, 4e. Les écarts sont ensuite extrêmement faibles, puisque jusque Valentino Rossi, 7e, le gap est de huit dixièmes également.

Toutes les Suzuki et Yamaha dans les sept premiers du classement MotoGP

Le groupe des sept premiers comprend en tout cas les quatre Yamaha et deux Suzuki. Seul Danilo Petrucci parvenant à s’immiscer dedans, avec le 5e temps, devant Joan Mir. La firme aux diapasons a énormément travaillé ce matin, notamment Fabio Quartararo. Comme hier, le tricolore a pris la piste très tôt. Effectuant de nombreux tours, avant d’être rejoint par un camarade. Alors qu’ils n’étaient que trois à avoir fait un temps, après près de 1h30 sous drapeau vert.

Ducati se satisfait pour sa part toujours du nouveau pneu arrière Michelin. Il n’y a pas eu d’action flamboyante du côté de Bologne, les pilotes de la marque restant toutefois dans le coup. Ils pourraient véritablement surprendre en fin de journée, sur un tour.

Intox ou non, Honda ne cache pas ses difficultés

Ce qui ne semble pas être le cas de Honda. Rien n’est encore fait, à cette période de l’année. Et l’intox et au centre des débats. Mais le constructeur champion en titre semble véritablement en difficulté. Alex Marquez (par ailleurs malade) comme Cal Crutchlow ont eux-mêmes admis la difficulté à exploiter la machine. Là ou Marc Marquez, toujours affaibli, peine à trouver les limites, figurant au 8e rang à une seconde de la tête.

Il se murmure donc que le modèle 2020 du RC-213V serait encore plus compliqué à emmener que le 2019. Honda travaille en tout cas énormément sur l’aérodynamique en ce moment. Les ailerons 2019 – que l’on pensait abandonnés – retrouvant leur place sur la machine de Marc Marquez. Alors que Cal Crutchlow roule sans aucun appendice aérodynamique. Affaire à suivre…

Johann Zarco ne se fait pas distancer

Concluons enfin avec un coup d’oeil sur Johann Zarco. Le Français est en 1’55’’310, à 15 heures. Un chrono qui lui permet de figurer au 11e rang pour le moment, à 1’153 seconde. Juste derrière son ancien coéquipier, Pol Espargaro, distant d’environ un dixième.

Toutes ces marques devraient toutefois s’améliorer durant l’après-midi et la fin de journée. Rappelons par ailleurs que la course aura lieu, cette année, à 18 heures (au Qatar), soit 16 heures en France.

Le classement du 3e jour d’essais MotoGP au Qatar, après 4 heures

C’est donc à partir de ce moment qu’une autre grosse partie du travail devrait être abattue. Avant la conclusion des essais MotoGP à 18 heures, heure française. Restez connecté sur Le Mag Sport Auto pour en savoir plus. Et voici donc le classement après quatre heures de tests.

(crédit photo – Facebook Franco Morbidelli)

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR