Le Mag Sport Auto

MotoGP : Le Mans, Zarco, Quartararo, enfin une victoire tricolore ?

MotoGP: Johann Zarco, Honda

Ces dernières saisons, la France est particulièrement bien représentée, en MotoGP. De 2017 à 2018, Johann Zarco a régalé le public tricolore, y compris au Mans, épreuve qu’il aurait pu remporter. En 2019, c’est Fabio Quartararo qui a repris le flambeau, au guidon de la Yamaha Petronas. Mais en 2020, les planètes pourraient, enfin, être alignées pour nos tricolores…

Zarco, Quartararo, nouveau duo cocorico de la Moto ?

Régis Laconi…Celles et ceux suivant les Grand-Prix Moto de longue date connaissent ce nom. Il s’agit, tout bonnement, du dernier vainqueur Français dans la catégorie reine du deux roues. C’était à Valence, en 1999. Et 20 ans après, personne ne lui a succédé. Pourtant, Johann Zarco comme Fabio Quartararo sont passés tout près. Au Mans, notamment, mais pas que. Alors, avec ces deux-là, chaque fan se respectant investira rapidement dans son billet Moto GP Le Mans 2020.

Fabio Quartararo, nouveau héros tricolore

Oui, car, lors de cette édition, les chances de succès pourraient être doubles, pour nos pilotes. Naturellement, c’est d’abord Fabio Quartararo qui supportera les espoirs tricolores. Ce pour plusieurs raisons. Tout d’abord, il disposera -cette-fois- de la même machine que celle réservée à Valentino Rossi et Maverick Vinalès. Ensuite, il n’abordera plus son G.P national en temps que simple rookie.

Enfin, de l’avis de tous -y compris des plus grands- il est probablement celui qui pourrait succéder à Marc Marquez. Ou, tout du moins, lui donner régulièrement la réplique. Ce qui constitue déjà un petit exploit. Un statut dont n’avait jamais profité Johann Zarco, considéré comme un très bon pilote, sans être inscrit pour autant dans le giron des champions du monde potentiels. En tout cas, son expérience chez KTM ne l’a pas conforté -aux yeux des observateurs- dans son rôle de pilote prometteur.

Johann Zarco, mal-aimé mais doué ?

Pourtant, son passage chez Honda LCR a démontré qu’il était bien un pilote rapide mais aussi, un élément capable d’offrir un retour technique très pointu. Son seul défaut -par rapport à son jeune compatriote, un mental inconstant voire, une très grande sensibilité. Le tout saupoudré d’une honnêteté admirable dans l’absolu (et humainement) mais qui peut devenir toxique en compétition de haut niveau. Monde de requins, ne l’oublions pas…

Toutefois, si l’aventure Avintia Ducati se confirmait, Johann disposerait d’une belle occasion de renouer avec le top six voire, plus…Car avec la moto de 2019 (comme le veut le nouveau deal signé entre Avintia et Ducati) réputée très véloce en ligne droite, Zarco aura des opportunités, notamment sur les circuits rapides. Et puis, nous le savons, il est également très à l’aise lorsque la piste devient humide. En clair, nous pouvons nous attendre à de bons résultats et même, quelques podiums.

Sachant que s’il parvenait à confirmer le bien que l’on pense de lui, il pourrait hériter d’un meilleur guidon au sein de la galaxie Ducati…Car Danilo Petrucci est sur un siège éjectable, ne l’oublions pas. Attendons, toutefois, que le contrat entre Johann Zarco et Avintia soit officialisé, pour faire de lui un prétendant au podium, en 2020, dans la série MotoGP.




Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR