Le Mag Sport Auto

MotoGP: Marquez surprend Quartararo dans un dernier tour d’anthologie

MotoGP: Marc Marquez

Tout du long dans la roue de Fabio Quartararo, Marc Marquez a lutté avec le français jusqu’au dernier tour pour remporter le Grand Prix MotoGP de Misano.

Maverick Vinales est en pole position de ce Grand Prix MotoGP de Saint-Marin. A l’extinction des feux, l’espagnol conserve sa position, profitant d’un mauvais départ de Pol Espargaro, second sur la grille. La KTM perd plusieurs places dès le premier virage, pour se retrouver 5e, derrière Marc Marquez.

Parti en tête, Vinales perd le rythme

Vinales est donc le premier leader de ce Grand Prix, suivi de près par Fabio Quartararo. Marc Marquez a réussi à dépasser Franco Morbidelli et pointe 3e. L’espagnol est séparé des leaders, mais se rapproche à la faveur d’une attaque de Quartararo sur Vinales. Le français est désormais leader, devant un Vinales bouchonnant Marquez.

L’officiel Yamaha ne gêne cependant pas le leader du championnat très longtemps. La Honda #93 freine en effet très fort au virage 10 pour surprendre son adversaire. Déstabilisé, Vinales perd immédiatement quelques longueurs, alors que ses prédécesseurs s’échappent. Dans le même temps, Johann Zarco est 16e alors que Valentino Rossi passe sur Pol Espargaro, 5e, puis Franco Morbidelli pour la 4e place.

Marquez, spectateur de Quartararo…

En tête, Marc Marquez revient vite au contact de Fabio Quartararo. Mais se rappelant sans doute le dernier Grand Prix de Silverstone (battu par Rins dans le dernier tour après avoir mené toute la course), il reste dans le sillage du français. Analyse des trajectoires, économie des pneus et de l’essence, il se laisse emmener sur un rythme rapide, permettant de sécuriser a minima le podium.

Les tours s’enchaînent et du coté d’Alex Rins, rien ne va plus. Difficilement dans le top7 face à Pol Espargaro, l’espagnol passe la KTM, puis prend une pénalité de long lap… et chute. Un week-end à oublier, pour le pilote Suzuki.

… avant de le surprendre dans le dernier tour

Si un pilote officiel espagnol chute, un autre se relance dans ce Grand Prix. En difficulté dans le début de course, Maverick Vinales remonte sur les leaders. A 10 tours du but, l’écart est désormais inférieur à deux secondes. Néanmoins, Quartararo et Marquez en ont encore sous le coude. Les deux hommes accélèrent, remettant deux secondes entre Vinales et eux. Il reste cinq tours.

C’est le moment que Marquez choisit pour accélérer définitivement. Mettant la pression sur Quartararo, il colle à la Yamaha Petronas #20. Les courtes lignes droites jouent néanmoins contre la Honda, sans toutefois donner de quoi se relaxer au français.

Malgré tout, cela n’arrête pas Marquez qui veut absolument gagner. Tentant des freinages, Marc Marquez passe au premier freinage, mais Fabio réplique dès le 4e virage. Reprenant la tête, il n’a pas une trajectoire parfaite et voit immédiatement Marquez le repasser. Quartararo ne peut désormais plus rien faire, même s’il manque d’accrocher l’espagnol au virage 14. Le français termine second, derrière Marc Marquez, qui signe sa 77e victoire, passant ainsi 4e au nombre de victoires en Grand Prix, devant Mike Hailwood. Maverick Vinales complète le podium, devant Valentino Rossi. Prochain Grand Prix dans une semaine, en Aragon, sur une piste que Marc Marquez affectionne particulièrement.

Le top10 du Grand Prix MotoGP de Saint-Marin

  1. Marquez
  2. Quartararo
  3. Vinales
  4. Rosso
  5. Morbidelli
  6. Dovizioso
  7. P.Espargaro
  8. Mir
  9. Miller
  10. Petrucci

https://twitter.com/MotoGP/status/1173215830907207680

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR