Le Mag Sport Auto

MotoGP : Misano, la course, promenade de santé pour Dovizioso

Bloti dans le sillage de la Ducati de son coéquipier dans les premiers tours, Andrea Dovizioso a rapidement pris le dessus sur Jorge Lorenzo avant de s’échapper avec facilité. Il s’impose à Misano alors que Marc Marquez, deuxième de l’épreuve, réalise une très belle opération au classement général, face à Valentino Rossi.

Ducati un ton au-dessus à San Marin

Pas de pluie pour ce Grand-Prix de San Marin de MotoGP, qui se déroulera sur une piste sèche. A l’extinction des feux, Jorge Lorenzo, en pole position, conserve les commandes tandis, que Vinalès perd plusieurs places. Miller est second, suivi de Marquez, qui a gagné deux places, déjà. Mais Dovizioso récupère son bien en passant la Honda. Trois Ducati sont aux commandes. Dans le même tour, Andrea passe Jack et grimpe à la seconde place.

Fin du premier tour, Lorenzo mène devant Dovizioso, Miller, Marquez, Vinalès, Rins, Crutchlow, Rossi, Zarco, Pedrosa, Petrucci et Morbidelli. Mais ce dernier gagne une place, quelques secondes plus tard, en passant la Ducati qui le précédait. Puis Marquez passe à l’attaque, il déborde Miller après une manoeuvre virile. Mauvaise opération en revanche, pour Zarco, qui perd quatre places, sans doute après un tout droit.

Xavier Simeon, qui déclarait ne pas avoir grand chose à perdre, perd le contrôle de sa machine et chute. Même sanction pour Miller, quel dommage pour le pilote Ducati ! De son côté, Marquez est déjà revenu sur les Ducati. Belle remontée de Morbidelli, 9ème à 24 boucles du dénouement. Il devance désormais Iannone, dixième de la course. Alex Rins, s’offre, pour sa part, la quatrième place, en passant ma Yamaha de Vinalès.

L’Espagnol perd à nouveau une place, un tour plus tard, face Cal Crutchlow, cette-fois. Devant, les Ducati et la Honda s’échappent. Par contre, les Yamaha sont à la peine. En effet, Rossi se fait passer par Pedrosa, qui prend ainsi la 8ème place. 22 tours du but, « Dovi » prend l’avantage sur son coéquipier et récupère les commandes du Grand-Prix de San Marin.

Côté Suzuki, la performance est là. Andrea Iannone remonte lui aussi, l’Italien passe 9ème en débordant son compatriote, Morbidelli. Alors que 19 tours sont encore à couvrir, Crutchlow attaque Rins et récupère la 4ème place. Après avoir coupé dans les deux premiers virages du tracé de Misano, Petrucci écope d’une pénalité, alors qu’il ne point qu’au 13ème rang de la course, derrière Zarco.

15 tours à boucler pour les pilotes et Johann gagne une place (11ème) après une erreur de Morbidelli, désormais 12ème. Un tour plus tard, Marquez grimpe au second rang, au dépend de Lorenzo. De son côté, Dovizioso dispose d’une petite avance, en tête de la course. Il reste 11 tours avant l’arrivée et Jorge reprend l’avantage sur Marc…qui récupère son bien ! Cela fait les affaires de Dovizioso, qui se dirige vers la victoire, tranquillement.

Et l’empoignade se poursuit entre les deux pilotes ibériques, qui s’échangent leurs places à plusieurs reprises. 9ème boucle, Lorenzo pointe à nouveau au second rang. Pour combien de temps ? Mais cette-fois, Jorge semble tenir. Au point de revenir sur le leader, progressivement. Bien sûr, il ramène avec lui Marc Marquez, qui ne lâche pas la Ducati. Mais Andrea en avait garder sous le guidon et réagit immédiatement.

Chute de Lorenzo, incroyable !! Voilà qui place Crutchlow sur le podium. Victoire de Dovizioso devant Marquez, qui réalise une grande opération au championnat face à Rossi, seulement septième. Crutchlow prend la troisième place suivi de Rins, Vinalès, Pedrosa, Rossi, Iannone, Bautista et Zarco.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR