Le Mag Sport Auto

MotoGP : Petronas ouvert à l’idée d’accueillir Jorge Lorenzo

jorge lorenzo

Mine de rien, si toutes les attentions sont focalisées sur Valentino Rossi en ce moment, l’écurie Petronas SRT est également ouverte à un retour de Jorge Lorenzo. Du moins, l’était, jusqu’à ce que l’annulation des wild-card soit proclamée. Car le pilote ibérique a clairement approché le boss du Team satellite de Yamaha, à Sepang, pour tenter de dégoter un guidon…

Ah, si les wild-card…

Le guidon Yamaha, même le non-officiel, est sans doute le plus convoité. Comme l’a rappelé récemment Razlan Razali : « Tout le monde veut piloter une Yamaha, vous savez. D’anciens pilotes, des pilotes MotoGP actuels et tous les rookies veulent piloter une Yamaha. Nous aurions l’embarras du choix s’il s’agissait d’un championnat normal, mais ce n’est pas le cas ».

Et lorsque l’on évoque l’idée d’engager Jorge Lorenzo, qui semble de moins en moins épanoui en tant que pilote d’essai, le Team Principal du SRT se montre tout d’abord ouvert : « J’ai discuté avec Jorge pendant les tests de Sepang et il semble enthousiaste, il semble rajeuni en ce qui concerne sa passion à l’idée de courir à nouveau. Il me l’a demandé, mais je ne m’étais pas engagé à ce moment-là, nous étions vraiment très tôt dans la saison ».

Jorge Lorenzo intéressant mais pas indispensable ?

Avant de freiner sec : « Si cela avait été un championnat normal et s’il avait fait sa wild-card et qu’elle s’était bien passée… Tout est ouvert en termes de possibilités ».  Puis de conclure : « À l’heure actuelle, il est donc très difficile pour nous de prendre en considération Jorge Lorenzo ou tout autre ancien pilote MotoGP ».

MotoGP : Les pilotes et dirigeants de l'équipe Yamaha Petronas

Petronas vise haut pour la saison 2020 de MotoGP (crédit photo : Twitter Sepang Racing Team)

En clair, l’intéressé aimerait d’abord revoir Jorge en piste, pendant un Grand-Prix, sur la Yamaha, avant de discuter éventuellement avec lui. Ce qui signifie que l’idée pourrait refaire surface pour la saison 2022. En attendant, donc, c’est la piste Valentino Rossi qui sera étudiée. Sachant que, là aussi, l’Italien devra démontrer des choses cette année, en piste, pour décrocher le guidon :

« S’il peut montrer à son âge qu’il arrive encore à être compétitif, tout peut arriver durant cette année, qu’il veuille prolonger ou autre. Cela peut se discuter. Mais tant que nous ne nous sommes pas rencontrés, que nous ne lui avons pas demandé ce qu’il veut et qu’il ne nous a pas dit ce qu’il attend de l’équipe, nous pouvons parler indéfiniment. Nous n’avons même pas encore établi cette communication pour le moment. »

Pas encore de contact donc, entre Valentino et Yamaha Petronas, sachant que le Team en question souhaite décider de son tandem d’ici le mois d’août prochain.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR