Le Mag Sport Auto

MotoGP: Valence jour 2, Quartararo continue au top, Aprilia brûle une machine

Jack Miller en pleine accélération sur sa MotoGP

Fabio Quartararo est en tête des essais de Valence MotoGP à 14 heures. Les équipes ont testé de nombreuses pièces, une Aprilia partant même en fumée.

Fabio Quartararo continue au sommet des tests MotoGP de Valence. Auteur du meilleur temps à 14 heures, en 1’30’’591 le Français enchaîne les bons chronos. Sur sa M1 2019, il n’a pas uniquement joué la montre. Equipé de nouvelles pièces, il a notamment testé un nouveau bras oscillant en carbone.

Avec lui, la bagarre fait rage. Honda, KTM, Ducati ou Suzuki sont en effet dans le rythme. Seuls 276 millièmes de seconde séparent notamment Quartararo de Vinales, 7e. Entre eux se classent Marc Marquez, Pol Espargaro, Alex Rins, Franco Morbidelli et Joan Mir.

Problèmes techniques pour Honda, KTM gagne 3 dixièmes

A la seconde place avec Marc Marquez, Honda Repsol a subi plusieurs pannes. Premier sur la piste, Stefan Bradl n’effectuait que quatre virages avant d’être victime d’un problème technique sur la Honda 2019. Une tendance qui se répétait avec la machine 2020. Puisque Marc Marquez ne parvenait même pas à sortir des boxs, rencontrant semble-t-il, un problème d’accélérateur.

De quoi donner encore un peu plus de travail aux mécaniciens de l’équipe. En conséquence de quoi, les deux pilotes enchaînaient les tours dès les motos réparées, avec de bonnes performances. Il s’agit désormais pour Honda de progresser sur cette machine après un début de test difficile.

Pour KTM, l’heure semble être aux réjouissances. La machine progresse à vue d’oeil, en témoignent les chronos effectués par Pol Espargaro. L’Espagnol s’en tire avec un 1’30’’685 qui le place 3e du classement à 14 heures. Un excellent temps, 3 dixièmes plus rapide qu’en qualifications le week-end dernier et qu’hier lors du premier jour de test.

La marque autrichienne a effectué de nombreux tests et contre-tests. En témoignent les allées et venues de Pol Espargaro entre les machines 2019 et 2020. Cette dernière semble néanmoins avoir encore quelques réticences, notamment au freinage. Plusieurs fois l’Espagnol s’est fait surprendre, manquant la chute.

Yamaha continue les comparatifs, Suzuki enchaîne les tours

Yamaha a également effectué de nombreux tests comparatifs. Maverick Vinales a notamment navigué entre les machines de cette saison et de celle à venir. Si le travail se concentre autour du moteur, la différence ne se fait toujours pas réellement sentir.

Heureusement, la firme de Hamamatsu peut compter sur son équipe Petronas pour effectuer des comparaison. Avec Fabio Quartararo meilleur temps et Franco Morbidelli 5e à environ 2 dixièmes, l’équipe brille encore par son homogénéité. Seul Valentino Rossi est un peu en difficulté, 13e à 999 millièmes de Quartararo. L’Italien a par ailleurs été victime d’un souci mécanique le forçant à s’arrêter en piste.

Une belle performance d’équipe à l’image de celle de Suzuki. Le team Ecstar place ses deux machines dans le top7. Rins est 4e à un dixième de Quartararo, Mir 6e à un peu plus de deux dixièmes.

Si Sylvain Guintoli n’est pas présent en tant que pilote d’essai sur ce test, ses essais effectués un peu plus tôt à Jerez continuent d’être approfondis. A eux deux, les pilotes des GSX-RR ont déjà bouclé près de 80 tours, en progression.

Les machines italiennes en difficulté

Une sérénité et un travail tranchant avec les difficultés de Ducati. Aucune machine de Borgo Panigale ne figure dans le top5. Premier pour les rouges, Andrea Dovizioso est 9e à 7 dixièmes. Il devance Jack Miller, 10e, Michele Pirro prenant le 18e temps pour l’équipe officielle. A noter que Danilo Petrucci n’a pas encore effectué de tour, souffrant d’une épaule.

A l’inverse, le team Avintia s’est fait remarquer. Fraichement signé comme équipe satellite de Ducati, ses pilotes enchaînent les tours. Karel Abraham et Tito Rabat comptabilisent déjà chacun plus de 40 boucles sur le circuit Ricardo Tormo. C’est près de deux fois plus que les autres pilotes de la marque.

Un implication qui tranche avec celle d’Aprilia. La firme de Noale est en difficulté en cette matinée. Parmi les premiers sur la piste, Aleix Espargaro est en effet parti à la faute dans le tout dernier virage du circuit. Une petite erreur, synonyme de temps perdu.

Andrea Iannone n’a, lui, pas commis d’erreur, mais a vu sa machine partir en fumée après 2h40. De quoi provoquer un drapeau rouge d’une dizaine de minutes, le temps de nettoyer le virage 1 gorgé d’huile. Les Aprilia pointaient aux 12e, 21e et 22e rang à 14 heures. Les tests MotoGP de Valence se concluront à 17 heures ce soir.

Tests MotoGP à Valence, le classement à 14 heures

  1. Quartararo
  2. Marquez
  3. P.Espargaro
  4. Rins
  5. Morbidelli
  6. Mir
  7. Vinales
  8. Crutchlow
  9. Dovizioso
  10. Miller
  11. Lecuona
  12. A.Espargaro
  13. Rossi
  14. Pedroas
  15. Bradl
  16. Rabat
  17. Abraham
  18. Pirro
  19. A.Marquez
  20. Binder
  21. Smith
  22. Iannone

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR