Le Mag Sport Auto

MotoGP : Vinales seul en Émilie-Romagne, Zarco aux portes du top10

MotoGP : Maverick Vinales en plein virage

Maverick Vinales remporte le Grand Prix d’Émilie-Romagne MotoGP. Fabio Quartararo termine quatrième, Johann Zarco onzième.

Maverick Vinales est de nouveau en pole position, pour le Grand Prix d’Émilie-Romagne MotoGP. Il devance Jack Miller et Fabio Quartararo, sur la grille. Notez que le ciel au-dessus du circuit de Misano est assez menaçant. La pluie est notamment tombée lors de la course Moto2, quelques minutes auparavant. Il pourrait en être de même, pour cette épreuve.

À l’extinction des feux, Jack Miller s’empare sans surprise du commandement. Mais Maverick Vinales et Fabio Quartararo prennent cette fois un bon départ. L’Espagnol reprend rapidement la tête, alors que le Français est quatrième, dépassé par Francesco Bagnaia.

Ce premier tour n’est pas favorable à Franco Morbidelli et Aleix Espargaro, impliqués dans un incident. Ils pointent aux derniers rangs. Puis c’est au tour de Valentino Rossi de chuter, dès l’entame du deuxième tour. Brad Binder suit l’Italien au tapis quelques virages plus loin, puis tombe une deuxième fois. Encore une fois, le circuit de Misano est délicat, très piégeux.

Bagnaia part devant Vinales

Avec toutes ces erreurs, Fabio Quartararo figure toujours au quatrième rang. Johann Zarco est remonté en treizième position. En tête, Maverick Vinales emmène Francesco Bagnaia dans sa roue. Les deux hommes les plus rapides du week-end sont en tête. Cela promet…

Et l’Italien n’attend pas. Dès qu’il revient dans le roue de l’officiel Yamaha, il dépasse et commence à creuser l’écart. Les deux hommes s’affrontent à plus ou moins une seconde d’écart. D’autant que Maverick Vinales est en médiums, face aux tendres de Bagnaia.

Si le pilote Pramac est au sommet, son équipier Jack Miller vit une course difficile. Il rentre aux stands après quelques tours. Il n’y a pas de dégât apparent sur la Ducati. On imagine donc un problème sur la machine de l’Australien. Tito Rabat finit en revanche au sol, sans se faire mal.

Chute pour Bagnaia ! Vinales seul en tête

Alors en tête, Francesco Bagnaia creuse petit à petit l’écart sur Maverick Vinales. Mais comme en qualifications, l’Italien commet une petite erreur sous la pression de l’Espagnol. Profitant de la chute du leader, ce dernier reprend la tête. Il possède près de cinq secondes d’avance et peut envisager sereinement la fin de course.

Derrière l’officiel Yamaha, la course s’anime. Pol Espargaro deuxième bloque Fabio Quartararo, chassé par Joan Mir. L’officiel Suzuki est incisif et passe immédiatement sur Quartararo, puis sur Espargaro un tour plus tard. Fabio Quartararo en profite juste après pour récupérer la troisième place.

Le tricolore est malheureusement pénalisé d’un long-lap pour être sorti trop souvent hors des limites de la piste. Ce long-lap est converti en une pénalité de trois secondes, puisque Quartararo ne purge pas sa pénalité par lui-même. Le pilote Petronas semble toutefois contester cette décision des commissaires, affaire à suivre.

Maverick Vinales s’impose donc devant Joan Mir et Pol Espargaro. Au terme de cette course, Andrea Dovizioso garde la tête pour un point devant Maverick Vinales et Fabio Quartararo. Johann Zarco conclut cette épreuve au onzième rang. On note que seuls 13 pilotes ont vu le drapeau à damier.

Le classement du Grand Prix d’Émilie-Romagne MotoGP

  1. Vinales
  2. Mir
  3. Quartararo
  4. P.Espargaro
  5. Oliveira
  6. Nakagami
  7. A.Marquez
  8. Dovizioso
  9. Morbidelli
  10. Petrucci
  11. Zarco
  12. Rins
  13. Smith

https://twitter.com/MotoGP/status/1307662582510223360

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR