Le Mag Sport Auto

MotoGP : Zarco apprécié chez LCR pour son professionnalisme

Motogp Johann Zarco honda

C’est un tableau assez différent de celui dépeint par KTM, des mois durant, que nous présente le Team Honda LCR. Par la voix de Lucio Cecchinello, Johann Zarco a fait l’objet de nombreuses louanges, à l’issue d’une première journée d’essais, à Sepang, plutôt positive.

Johann Zarco impressionne son patron

Johann Zarco l’avait annoncé, avant le Grand-Prix de Malaisie de MotoGP, c’est le top dix qu’il vise, sur ce circuit, voire plus si affinités…Et des affinités, il semble s’en découvrir avec la Honda du Team LCR. Machine qui n’est autre que celle exploitée l’an passé par l’équipe officielle. Décrit comme « Professionnel » par son nouveau Team Principal, l’intéressé est en train de sérieusement redorer son blason :

« C’est un garçon très professionnel« , indiquait le patron du team LCR Honda au micro de Simon Crafar en marge des FP2. « J’aime sa manière de décrire son feeling sur la moto, aux mécaniciens, aux ingénieurs… Il aime comparer les données avec les autres pilotes Honda pour voir où il peut améliorer. Ce qu’il a fait en Australie est tout à fait acceptable car c’était la première fois qu’il pilotait cette moto et les conditions ne lui auront pas permis de beaucoup travailler sur les setup […] Honnêtement, nous savions qu’il aurait plus de temps à sa disposition pour apprendre cette RCV et la mettre correctement au point. Jusqu’à présent il fait un incroyable travail. Nous sommes également contents car il commence vraiment à ressentir cette moto, comprendre la manière dont la piloter et on dirait qu’il a un bon rythme. » (source)

Ne reste plus que, semble-t-il, à décrocher un résultat plus significatif. Chose qui pourrait arriver dès demain, en qualifications, tant Johann paraît en confiance. De plus, alors qu’il se contentait de domestiquer sa machine -niveau pilotage pur- jusqu’ici, il devrait commencer à s’intéresser aux réglages. Ce qui devrait considérablement l’aider à progresser dans la hiérarchie.

« Jusqu’à présent, on n’avait quasiment pas touché aux réglages. Mais doucement on commence à travailler un peu dessus et je ressens un bien meilleur feeling, je bouge plus facilement. À moi maintenant de progresser. J’ai juste besoin d’un peu plus de confiance avec la moto, mais ça vient progressivement. »

Rendez-vous demain, en libres 3, séance au cours de laquelle le Français visera (toujours) la qualification directe en Q2. Où, dans le pire des cas (selon les conditions météorologiques), le top douze après les repêchages.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR