Le Mag Sport Auto

MotoGP : Zarco, cette-fois Johann veut absolument la Q2 !

johann zarco

C’est son objectif avoué depuis le début de la saison, au guidon de sa Ducati du Team Avintia. Mais malheureusement, sa connaissance de la moto et sa confiance en mode qualifications ne lui ont pas permis d’atteindre sa cible. Lors des deux premiers Grand-Prix. Néanmoins, Johann Zarco n’en démord pas, il veut passer en Q2 ce week-end, à Brno. Sur un circuit qui lui réussit et qui devrait aussi sourire à la Ducati.

Johann Zarco cible les autres Ducati

« L’an dernier il y avait la première ligne qui était bonne à prendre, ça fait des bons souvenirs. L’analyse à la maison une semaine après le Grand Prix d’Espagne, c’est que plus on peut analyser avec l’équipe, plus on se rend compte qu’il ne manque pas grand-chose pour être avec le bon groupe et jouer avec les top pilotes. Ce n’est pas grand-chose mais ce n’est pas ce qu’il y a de plus facile à prendre. C’est un certain déclic en tant que pilote, il faut avoir de la confiance, mais ça va venir. Je suis plutôt motivé et pressé d’aller en piste parce que Brno c’est complètement différent de Jerez, on aura l’avantage de la moto, la largeur et les grandes lignes droites pour placer la puissance. Il y a toutes les analyses de Ducati et les datas des années précédentes, j’ai souvenir en 2018 d’une course très solide de Dovizioso et de Lorenzo, que j’aime bien prendre en exemple », a déclaré le Français en amont du Grand-Prix de République Tchèque.

Avant de préciser ses propos et de parler « objectifs » de façon plus claire : « Pour être raisonnable, je ne peux pas dire ‘je vise le top 5 parce que j’ai fait neuvième à Jerez’, ce serait déplacé par rapport à ce que je vise. Mais si c’est prenable il ne faut pas laisser passer. L’objectif est de battre les autres Ducati pour mériter sa place pour l’an prochain. Ça fait partie des objectifs, mais on voit que les autres commencent à être habitués à la moto, à bien la gérer. Bagnaia fait une course fantastique à Jerez, malheureusement il a un pépin mécanique, mais à Jerez il était sacrément en forme, il a fait un gros step d’une course à l’autre, donc c’est le signe qu’il y a des choses que le pilote peut mieux faire. »

One Comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR