Le Mag Sport Auto

MotoGP : Zarco cible le top 7 à Sepang

Johann Zarco LCR Honda

Malgré une météo très incertaine à Sepang, pour le Grand-Prix de Malaisie de MotoGP 2019, Johann Zarco parait très confiant. En effet, après un premier week-end réussi au guidon de la Honda du Team LCR, le tricolore compte bien hausser son niveau ce week-end.

Johann Zarco vise (aussi) Pol Espargaro

C’est donc, assez logiquement, que Johann Zarco souhaite faire mieux, en Malaisie, dans les heures à venir. Car, même si le Français s’en est bien sorti en Australie, son potentiel paraissait plus élevé, avant les qualifications. Sans doute en raison du format de ce week-end, complètement perturbé (reports, annulations, vent, pluie), le pilote Honda LCR n’a pas fait aussi bien que ce qu’il aurait pu.

Aussi, sur le tracé de Sepang, le top dix semble représenter le minimum syndical pour lui. D’ailleurs, l’intéressé vise, même, le top 7. Sans doute car il est conscient que, pour réellement taper dans l’oeil de Honda (ou de quelqu’un d’autre…), il ne pourra pas se contenter de faire des piges correctes. Non, pour confirmer le statut dont il jouissait avant son passage chez KTM, il faudra qu’il aille batailler avec les meilleurs.

Grosse pression pour Johann qui s’en remet -lui-même- une couche en annonçant faire de Pol Espagaro (son ex-coéquipier chez KTM) son second objectif du week-end : « C’est aussi un objectif, mais je dois être au moins dans le top 7 pour montrer que je suis un pilote de course et que je peux être avec les meilleurs. Si je suis dans le top 7 et que Pol est cinquième, je pense que je serai heureux pour moi et pour Pol. Je dois me montrer plus à l’avant, la bagarre avec Pol était très bonne en Australie. J’aurais peut-être pu avoir plus de rythme que lui, mais je n’ai pas pu l’utiliser pour le lâcher, il est resté là et ensuite on s’est vraiment battu », a-t-il expliqué avant de balayer d’un revers de la main toute pression que cela pourrait engendrer : « Ce n’est pas de la pression, c’est juste la réalité ! Si tu fais du bon travail, que tu gères bien les choses, tu dois être là. Être honnête avec moi-même, c’est tout ».

Reste, maintenant, à concrétiser ces propos sur la piste…

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR