Le Mag Sport Auto

Ocon dans la Renault F1 dès le G.P de Belgique ?

Il se pourrait que la situation délicate que traverse actuellement l’écurie Force India, en F1, provoque des réactions en cascade. Incapable de régler ses dettes et même, les salaires de ses pilotes, la formation indienne devrait être sauvée des eaux par Lawrence Stroll. Néanmoins, les pilotes actuels pourraient quitter le navire avant qu’il ne passe sous pavillon canadien…

Formule 1 : Une nouvelle aventure 100% française ?

Une rumeur particulièrement insistante fait le tour du paddock de Budapest, théâtre du Grand-Prix de Hongrie de Formule 1. En effet, à la suite des problèmes financiers récurrents qui paralysent en ce moment même Force India, le Français Esteban Ocon pourrait quitter l’écurie indienne après la course hongroise. De la sorte, il rejoindrait plus tôt que prévu (bien que rien n’ai encore été annoncé officiellement) Renault F1, à savoir dès le Grand-Prix de Belgique. Un tricolore chez Renault, la nouvelle ne manquerait pas de plaire aux supporters français ! Et le rêve pourrait devenir réalité plus tôt qu’escompté.

En outre, la Belgique dispose de lois particulières, qui autoriseraient les huissiers à pénétrer dans le paddock pour saisir le matériel de Force India, pendant la course de Spa Francorchamps. Ce qui pourrait mettre les pilotes (Perez et Ocon) dans une situation difficile. Ce risque serait en train d’inciter les différentes parties (Renault et Ocon) à faire accélérer les choses. D’autant que Carlos Sainz ne restera pas chez le losange, c’est une certitude. Il devrait trouver refuge chez Mclaren l’an prochain voire, avant. Faut-il en conclure que l’ibérique remplacerait Stoffel Vandoorne dès la Belgique ? S’agissant de la course à domicile de Stoffel, cela serait surprenant…mais en F1, rien n’est jamais impossible.

Restera, aussi, le cas de Sergio Perez qui claironne haut et fort être en position de force sur le marché des transferts. Nous verrons à quel point ces propos sont réalistes, sachant qu’un profil comme le sien intéressera obligatoirement de nombreuses équipes en quête d’un pilote et de financements. Néanmoins, dans le cas où il serait à pied à Spa, pas certain que le Mexicain dispose d’une solution de rechange dans des délais aussi brefs.

De nombreux changements pourraient donc intervenir d’ici le prochain Grand-Prix, un jeu de chaises musicales qui n’était pas attendu si tôt. Restez connectés, la pause estivale ayant de bonnes chances d’être animée…



Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR