Le Mag Sport Auto

Olivier Panis pense déjà à 2020 pour son équipe

Panis-Barthez Compétition Endurance

Actuellement en ELMS et aux 24 Heures du Mans, Olivier Panis pense déjà à 2020 pour son équipe. Différents challenges sont prévus.

Nous ne sommes qu’en juin et Oliver Panis pense déjà aux challenges de sa saison 2020. Le dernier vainqueur français de Formule 1 voit en effet grand pour son équipe la saison prochaine. Privilégié parmi ces derniers, l’Asian Le Mans Series est d’abord dans le viseur. L’équipe qui y a débuté cette saison avec une Ligier JS P2 devrait en effet prolonger. C’est la volonté d’Olivier Panis :

« Notre envie, est de refaire l’Asian Le Mans Series cet hiver. Nous sommes satisfaits de la dernière saison, ce fut vraiment une belle découverte et nous souhaitons vraiment y retourner cette fois avec deux voitures. »

Déjà engagé avec Matthieu et Jean Baptiste Lahaye, ainsi qu’avec François Heriau, le trio compte deux podiums. Dans la continuité, l’écurie Panis-Barthez Compétition souhaite également reconduire en European Le Mans Series. Un championnat dans lequel elle a débuté en 2016 :

« Rester en European Le Mans Series est l’une de nos priorités car il y a un vrai championnat, une vraie compétition et le niveau aujourd’hui est tout simplement incroyable. Si cela va dans le sens du business plan que l’on a et que l’on voudrait garder, nous avons l’intention de continuer avec au moins deux voitures. J’adore ce championnat, c’est bien organisé, le niveau est vraiment très bon, les courses sont belles, je n’ai rien à redire à ce niveau. Le souhait est de continuer à grandir à travers de nouveaux défis et bien évidemment, d’avoir deux voitures invitées aux 24 Heures du Mans l’année prochaine ! »

De grands projets aux USA et en GT pour Panis

Si l’équipe veut faire dans la continuité, de nouveaux challenges sont également à l’étude. Premier d’entre eux, celui d’aller courir outre-Atlantique, aux USA :

« Notre troisième envie est de faire de la compétition aux Etats Unis, nous prévoyons donc de disputer les 24 Heures de Daytona et les 12 Heures de Sebring avec deux voitures. Nous sentons, pour Panis-Barthez Compétition et Tech1 Racing, qu’il est nécessaire et intéressant de s’expatrier. »

Et si tous ces championnats impliquent des prototypes, Panis assure ne pas perdre contact avec ses racines en GT. En témoignent d’autres projets à venir :

« Nous sommes très fiers de travailler avec Lexus et d’être en Blancpain GT Series. L’ambition est de faire ce championnat en 2020 avec deux Lexus GT3. Nous avons pas mal de demandes de jeunes pilotes et de Am aussi. D’ailleurs, nous avons déjà Fabien Barthez dans l’une et j’aimerai bien avoir de nouveau Eric Debard chez nous sur la 2ème. Je dois même rajouter que nous regardons aussi du côté du GT4. Cela a beaucoup grandi en France, il y a un très bon niveau et Toyota nous pousse un peu pour engager deux Toyota Supra. Alors, nous y réfléchissons. »

Voila de quoi promettre une saison pleine de surprises et de courses au Panis-Barthez Compétition. Mais avant de passer à 2020, la prochaine échéance de l’écurie est les 24 Heures du Mans. Une compétition dans laquelle Will Stevens, Julien Canal et Rene Binder se relaieront en LMP2.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR