Le Mag Sport Auto

Peugeot dévoile le look de son 2008 DKR

Après l’annonce de ses pilotes il y a quelques semaines, Peugeot dévoile le look de son 2008 DKR. L’auto qui sera utilisée par la firme pour le Dakar 2015. Avec un look très « martien », ce 2008 DKR frappera les esprits. Red Bull et Total sont toujours là.

Peugeot a donc opté pour un buggy 2RM, en suivant la mode actuelle est en espérant pouvoir jouer la victoire. On notera néanmoins que son principal adversaire, Mini; le seul à gagner; reste sur un 4 roues motrices. On notera même que la dernière victoire d’un buggy 2RM remonte à … 2000 avec le buggy Renault/Jean-Louis Schlesser ! Un choix audacieux pour Peugeot donc, qui nous apporte ses justifications : «Nous avons procédé à une analyse très poussée de ce qui se pratique en rallyes raids en évaluant très précisément les atouts des différentes possibilités et avons retenu une approche assez différente de la concurrence. En considérant les aptitudes au franchissement et la faculté à rouler dans le sable qu’offrent les deux roues motrices, nous avons finalement opté pour ce choix. Cela nous permet de bénéficier de roues plus grandes et de débattements de suspension plus généreux.» Ces fameuses roues, Michelon, font 39″ soit 94cms de diamètre !

Le styliste Giovanni Rizzo explique que «Toute la difficulté a été de transformer les codes stylistiques pour les appliquer à une base technique et à des exigences très différentes dictées par le terrain inhospitalier. Il y avait deux manières de procéder : prendre une 2008 de série et lui ajouter des pièces rapportées ou bien s’inspirer des thèmes de la 2008 pour dessiner une nouvelle voiture en fonction des contraintes données. C’est ce que nous avons choisi de faire : une réinterprétation de la 2008 ! La 2008 DKR, par exemple, n’a pas de porte arrière et se présente donc comme la vision d’un Coupé 2008.» Ce à quoi ajoute Michaël Trouvé, le responsable silhouette au centre du style de Peugeot : «Pour des raisons liées aux conditions de franchissement propres aux difficultés qui attendent nos pilotes sur les épreuves sportives, l’angle d’approche est très vertical. Cela induit un porte-à-faux très réduit et donc un bloc avant très différent de la série. Heureusement, l’équipe technique a vraiment été à notre écoute et a repositionné certains éléments qui pouvaient nous contraindre. Elle nous a ainsi laissé un petit espace de liberté pour dessiner une face avant qui soit, le plus possible, l’expression de la 2008.»

Carlos Sainz, pilote N°1 Peugeot Dakar, est néanmoins confiant en sa future monture : « La philosophie de la 2008 DKR est vraiment radicale avec beaucoup de nouvelles idées. Elle ne ressemble à aucune autre voiture deux roues motrices. Elle est vraiment très compacte et c’est un point très intéressant. Après avoir disputé mes deux derniers Dakar avec des deux roues motrices, je suis convaincu qu’il est possible de gagner le Dakar avec ce choix technique. Bien sûr, cela implique de concevoir une voiture très spéciale qui puisse se montrer aussi à l’aise sur tous les types de terrains. Je suis certain que Peugeot Sport a le savoir-faire pour y parvenir et pour déployer la technologie et le travail nécessaire. Cela s’annonce comme un défi technique unique et stimulant pour toute l’équipe. »

Le Peugeot 2008 DKR sera dévoilé plus en détails au Salon de l’Automobile de Pékin, dimanche dernier. Un sacré chocolat de Pâques en somme ! Quant à Stéphane Peterhansel, il devrait être confirmé fin mai début juin.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR