Le Mag Sport Auto

Pierre Gasly, ça casse… ou ça casse

Pierre Gasly dans son AlphaTauri

Victime de problèmes moteur tout au long du week-end, Pierre Gasly a conclu son Grand Prix de Hongrie avec un abandon. Dommage, car la performance était au rendez-vous.

Pierre Gasly a terminé le Grand Prix de Hongrie de la même manière qu’il l’a débuté. En rentrant aux stands pour abandonner, suite à un problème sur son moteur. Le Normand a vécu trois journées marquées par les problèmes mécaniques. Malgré cela, cette épreuve n’est pas à oublier.

Pierre Gasly, pas de roulage, mais de la vitesse

Car s’il n’a presque pas roulé du week-end, Pierre Gasly a malgré tout réussi de belles performances. En essais libres, le pilote AlphaTauri a bouclé en tout… 27 tours ! Sans roulage en EL1, gêné par la pluie en EL2, il s’est « rattrapé » en EL3 avec 20 boucles.

Une maigre expérience, avant d’aborder les qualifications. Pourtant, Gasly a brillé dans cet exercice. Qualifié en Q2, il passait même en Q3… avant que des problèmes ne le rattrapent. Victime de coupures moteur, il ratait cette ultime session. Une déception pour le Normand, toutefois classé loin devant Daniil Kvyat et Alex Albon sur la grille.

Déception en course

Au moment de débuter le Grand Prix, Gasly perdait quelques positions. Sur la piste séchante du Hungaroring, il pointait 14e après les premiers passages aux stands, derrière son équipier. Rapidement dépassé par Räikkönen et Ocon, il s’arrêtait au 16e tour dans les stands. Malgré un moteur neuf, l’AlphaTauri #10 crachait de la fumée.

L’équipe Italienne décidait donc de stopper le Français, après ce quart de course. « On a eu des problèmes avec la boîte de vitesses dès le début de la course, expliquait le Normand à Canal+. On a essayé de trouver des solutions, mais ça n’allait pas. Il a fallu abandonner (…) Je suis juste déçu, ça fait trois problèmes techniques en trois jours. Sur un circuit où on savait qu’on avait quelque chose à faire, c’est un peu ch*ant (sic). »

Après cette course, Pierre Gasly pointe désormais au 12e rang du classement Pilotes, avec six points. AlphaTauri a maintenant une semaine pour trouver des solutions aux problèmes techniques de sa monoplace. En espérant que cela n’entraîne pas des pénalités sur la grille au prochain Grand Prix, à Silverstone, du 31 juillet au 2 août.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR