Le Mag Sport Auto

Pierre Gasly est satisfait après Barcelone I

Pierre Gasly en tenue Toro Rosso

Pierre Gasly se dit satisfait de la première session d’essais Formule 1 à Barcelone. Bien que sa monoplace ait péché sur le plan de la fiabilité, notamment.

Ce n’est pas un mystère, Pierre Gasly a vécu une saison 2019 compliquée. Celle-ci commençant dès le début des essais de Barcelone l’an passé. Puisque le tricolore mettait en effet par deux fois sa monoplace dans le mur, dans une période de roulage très importante.

Une année de Grands Prix et un retour chez Toro Rosso plus tard, le Normand s’est de nouveau retrouvé sur le tracé de Barcelone pour les essais de pré-saison. Et malgré les erreurs de l’an passé, il a expliqué ne pas changer d’approche pour les tests 2020. Admettant à motorsport.com qu’il « ferait attention », il a toutefois détaillé qu’il préférait « se crasher en essais qu’en course ». Son objectif restant bien sûr d’enchaîner les tours, « afin de faire les meilleurs essais possibles ».

Un tête-à-queue mais beaucoup de roulage pour Pierre Gasly

Et cette année, tout s’est bien mieux passé pour Pierre Gasly et son équipe, Alpha Tauri. Malgré un tête-à-queue lors de la première journée pour le tricolore, l’écurie italienne a en effet bouclé plus de 100 tours par jours. En réalisant 384, au total, partagés entre Gasly et Kvyat. De quoi permettre d’effectuer de nombreux tests aérodynamiques et mécaniques sur relais longs comme courts.

Un travail que le français jugeait lui-même positif, lors des tests et au sortir de la première semaine. « Globalement, les trois journées ont été positives pour l’équipe », détaillait-il dans des propos rapportés par Sport Auto. « Nous avons beaucoup de choses à analyser pour la semaine prochaine, donc nous pouvons trouver encore plus de performances ».

Alpha Tauri avec petite faiblesse de fiabilité

Ceci bien que les performances ne soient pas réellement au rendez-vous. Le pilote Alpha Tauri ne se hissait en effet plus haut qu’en 11e position aux chronos cumulés, avec un 1’17’’783. Flirtant plus avec les 1’18 le reste du temps.

On connaît toutefois la petite valeur des chronos en essais hivernaux… Un élément ne trahit en revanche pas, il s’agit de la fiabilité. Et Alpha Tauri en a été victime l’après-midi du dernier jour, privant Pierre Gasly de roulage suite à un problème de fond plat.

Un souci minime, peu handicapant aux dires de Franz Tost, directeur de l’équipe. Ce dernier assurant que le plus gros du travail avait déjà été abattu. Tout ceci permettant en tout cas de comprendre l’aérodynamique de la voiture. Et de recueillir des données cruciales à analyser afin de préparer la deuxième session d’essais au mieux.

Car les tests de pré-saison 2020 reprendront du 26 au 28 février pour une deuxième séance. En espérant que cette dernière se termine cette fois en piste pour Gasly et Alpha Tauri. Avant le début de la saison Formule 1, le 15 mars, en Australie.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR