Le Mag Sport Auto

Plongez dans l’univers de la course automobile avec Virtua Events

Créée il y a quelques années, Virtua Events s’affirme aujourd’hui comme l’une des plus brillantes entreprises sur le marché de la simulation automobile en réalité virtuelle (VR). Nous avons eu l’occasion de tester le procédé et n’avons pas été déçus.

L’homme qui nous reçoit est tout de suite chaleureux. Sébastien Colonna, c’est son nom, est le créateur et le directeur de Virtua Events. Ancien ouvrier du bâtiment, ou il nous explique avoir occupé de nombreux postes, l’homme est un touche à tout.

Mais s’il nous reçoit aujourd’hui, c’est pour nous présenter ses simulateurs. Passionné d’automobile et d’aviation, ce dernier s’est lancé dans le business de la simulation en découvrant la réalité virtuelle (VR): « La réalité virtuelle me permettait de retrouver les sensations que je connaissais dans le réel. C’est cela qui m’a immédiatement intéressé ».

Simulateurs maison

Sébastien nous dirige alors dans le local jouxtant son accueil. Nous entrons dans longue une pièce assombrie abritant deux simulateurs. Profitant de son savoir faire manuel, Sébastien a aménagé lui-même ses locaux de manière à créer une atmosphère de gaming. Mur assombrissant, lumières bleues, c’est assurément réussi.

Du côté des simulateurs aussi, l’effet est réussi. Egalement construits par notre hôte sur des bâtis en métal, ces derniers possèdent un équipement des plus immersifs. L’on y retrouve en effet un volant Thrustmaster T500 et le pédalier qui va avec, l’un des meilleurs matériels en terme de simracing.

Le siège, loin d’être un playseat habituel, attire immédiatement l’attention. « C’est un Geko GS-105. Un siège importé de Pologne, que l’armée de l’air américaine utilise pour l’entraînement des pilotes » explique alors Sébastien. Monté sur vérins électriques, ce dernier retransmet les forces que l’on peut ressentir au niveau des épaules et du dos.

Essais grandeur nature

Tout ceci fait qu’une fois le casque mis et alors que l’on s’élance sur le circuit de Monza, la réalité s’efface totalement pour laisser place au virtuel. Dans la Ferrari ayant mené Kimi Räikkönen à la pôle position l’an passé, nous nous battons face à nos adversaires, tandis que le siège sur vérins, qui simule les forces en virage, fait preuve d’un réalisme époustouflant.

DRS, retour de force, jeu de lumières, tout est reproduit jusqu’au moindre détail. Utilisant le jeu Assetto Corsa sur PC (dont mêmes les pilotes vantent le réalisme), la réalité virtuelle est juste bluffante.

Reparti pour un second run, cette fois sur le circuit du Nürburgring Nordschleife, avec une BMW série 3, notre intérêt se porte sur l’intérieur de la voiture. Quel que soit l’endroit, nous tournons la tête, l’immersion est totale. Sièges arrières, ceintures,… on s’y croirait totalement.

Avec son entreprise, Sébastien Colonna espère donc séduire amateurs comme néophytes. Pas d’inquiétude pour ces derniers, il propose également des séances de coaching, afin de progresser à son rythme.

S’il se tourne désormais vers les particuliers, Sébastien Colonna reste bien sûr à disposition des professionnels. A noter également qu’un simulateur de vol utilisant DCS World est également présent, en VR lui aussi. N’hésitez donc pas à venir vous éclater seul ou à plusieurs sur les pistes virtuelles ou dans les cieux. Plaisir et immersion garantis !

Découvrez Virtua Events en cliquant ici et sur Facebook ici

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR