Le Mag Sport Auto

Pole savoureuse pour Ricciardo, bonnet d’âne pour Verstappen [Formule 1]

Bien aidé par la boulette de son coéquipier en libres 3, Daniel Ricciardo a décroché une pole position qui lui semblait acquise depuis plusieurs heures. De son côté, Verstappen partira bon dernier, autant dire qu’il ne se battre pas pour le podium, à Monaco. La RB14 de l’Australien sera accompagnée, en première ligne, de la Ferrari de Vettel qui bat d’un souffle son grand rival, Hamilton, 3ème sur la grille de départ. Belle prestation du tricolore Ocon, qui décroche une superbe 6ème place.

Q1 à Monaco : Verstappen dernier sur la grille

Les feux s’éteignent, c’est parti pour la séance qualificative du Grand-Prix de Monaco 2018 ! Les Red Bull vont-elles tenir leur rang de favorites ? Ferrari conservera-t-elle son avantage sur Mercedes ? Réponse d’ici moins d’une heure. Pour Max Verstappen, c’est déjà terminé puisque le néerlandais a été contraint de changer de boite de vitesses. 5 places de pénalité pour lui et la pole qui s’envole…

Raikkonen est le premier à signer un temps significatif, le Finlandais prend les commandes de cette Q1. Mais Ricciardo lui répond très vite avec près de 6 dixièmes d’avance…Hamilton progresse et signe le second chrono, à 4 dixièmes de la Red Bull. Mais Vettel fait mieux, 1’12’415. Kimi est dans un nouveau tour rapide mais il revient sur une Force India…et n’améliore pas ! Il reste quatrième. A cinq minutes du dénouement, Hartley, Ericsson, Stroll, Magnussen et Verstappen sont non-qualifiés. La Red Bull n’est toujours pas sortie des stands…

Grosjean améliore et se met à l’abri, alors que Leclerc réussit un splendide 7ème chrono ! Il devrait passer en Q2 ! Par contre, Bottas n’est plus en Q2…Mais il se qualifie in-extremis, en prenant la 3ème place. De son côté, Verstappen n’a pas pris la piste, il partira dernier demain, pour la course. Il paye cash son erreur des essais libres 3…Les non-qualifiés sont Brendon Hartley, Marcus Ericsson, Lance Stroll, Kevin Magnussen et donc, Max Verstappen. A noter dans cette première partie de séance, les belles qualifications ce Charles Leclerc et Sergei Sirotkin. Par contre, douche froide chez Toro Rosso, alors qu’Hartley semblait capable d’intégrer le top dix aujourd’hui…

Monaco, Q2 : Ocon et Gasly qualifiés

La Q2 se lance et, première surprise, les Mercedes sont en ultra-tendres. Leclerc est le premier à couper la ligne mais il est immédiatement battu par Sirotkin, Gasly et Ocon. Alonso inscrit, à son tour, son nom au sommet de la hiérarchie, avant que Perez puis Vettel ne fassent mieux. Mais Ricciardo met tout le monde d’accord et améliore, encore, le record du circuit. Côté Mercedes, Bottas ne se classe que 12ème et Hamilton, 9ème. Les flèches d’argent vont devoir chausser les hyper-tendres…

Après cette première salve, Hamilton, Sirotkin, Leclerc, Bottas et Grosjean sont les recalés. Mais il reste environ 8 minutes au compteur. Pour l’heure, Ocon et Gasly sont donc qualifiés, de même que les deux Renault. Lewis Hamilton reprend la piste moins de deux minutes plus tard. Bottas en fait autant. Les deux hommes disposeront, donc, d’une piste « claire ». Résultat, troisième chrono pour Lewis alors que Valtteri se classe 5ème.

Entre-temps, les autres concurrents ont pris la piste. Belle amélioration pour Ocon, qui passe 6ème. De son côté, Gasly remonte au 9ème rang, entre les Mclaren d’Alonso et de Vandoorne. Pour Grosjean, la qualification s’annonce compliquée, avec une Haas étonnamment lente, à Monaco. Raikkonen se met à l’abri en signant le 2ème temps, juste devant son coéquipier. Les Ferrari devraient se disputer une place en première ligne, lors de la Q3. Ultime amélioration pour Ricciardo, qui enfonce le clou. Sous le drapeau à damier, Sirotkin échoue alors que Gasly améliore, tout en restant dixième.

Hülkenberg échoue à son tour, la Renault est 11ème. Il est le premier éliminé, suivi de Vandoorne, Sirotkin, Leclerc et Grosjean. par contre, Sainz confirme son regain de forme en passant en Q3.

Q3, Monaco : pole logique, mais de toute beauté, pour Ricciardo

Dernière partie de qualification avec 12 minutes à exploiter pour réussir la meilleure performance possible. Enorme pression sur les épaules de l’ensemble des pilotes, sur ce circuit quasiment incompatible avec toute manoeuvre de dépassement.

Lewis Hamilton est en piste alors que Sainz prend la pole provisoire. La Mercedes bat logiquement la Renault pour récupérer les commandes. Entre temps, Bottas avait signé une référence. Très provisoirement, donc, son coéquipier ayant fait mieux. 1’10’810 ! Ricciardo assomme ses adversaires ! Alors que Raikkonen échoue derrière Hamilton…Reste Vettel, le seul à ne pas avoir encore coupé la ligne. Mais ce n’est, finalement, que le troisième chrono pour l’Allemand, qui échoue derrière son rival. Surprenant regain de forme de la flèche d’argent.

A venir, l’ultime run qui déterminera l’ordre de départ de ce Grand-Prix de Monaco 2018. Et si la pole semble dévolue à Ricciardo, les écarts sont particulièrement serrés entre Hamilton et les deux Ferrari. En revanche, Bottas est déjà décroché.

A deux minutes de la fin, tous les favoris sont en piste. Vettel n’est pas si loin, sur le premier secteur. Va-t-il tenir le rythme ? Mais Hamilton fait mieux en signant le record dans ce premier secteur. Par contre, c’est déjà terminé pour Raikkonen. Sur la ligne, Sebastian repasse Lewis. Et ce dernier n’améliore pas ! Le Britannique vient de perdre un round face à l’Allemand.

C’est terminé, pole position pour Daniel Ricciardo devant Vettel, Hamilton, Raikkonen, Bottas, Ocon, Alonso, Sainz, Perez et Gasly.

1 : Ricciardo

2 : Vettel

3 : Hamilton

4 : Raikkonen

5 : Bottas

6 : Ocon

7 : Alonso

8 : Sainz

9 : Perez

10 : Gasly

11 : Hülkenberg

12 : Vandoorne

13 : Sirotkin

14 : Leclerc

15 : Grosjean

16 : Hartley

17 : Ericsson

18 : Stroll

19 : Magnussen

20 : Verstappen

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR