Le Mag Sport Auto

Pour le moment, le titre se joue chez Mercedes, selon Valtteri Bottas

La messe semble, déjà, dite, cette année, en Formule 1. Car, après seulement cinq Grand-Prix, personne ne parait être en mesure de venir contester la suprématie de Mercedes. D’ailleurs, même quand les monoplaces allemandes ne sont pas les plus rapides, un doublé est au bout du chemin, à chaque fois.
Alors, le titre pourrait se jouer en interne, comme le suggère Valtteri Bottas, tout en restant prudent.

Bottas confiant mais prudent

Evidemment, dire qu’un championnat du monde de Formule 1 est plié après seulement cinq course peut paraître précoce. Pourtant, dans la foulée des cinq doublés signés en 2019, l’ensemble des fans, supporters ou non de Mercedes, ont bien du mal à y croire encore…Reste que la catégorie reine sait surprendre lorsque nous nous y attendons le moins alors, prudence, surtout à quelques jours d’une échéance toujours incertaine, le Grand-Prix de Monaco.

Bottas est bien conscient de ce facteur incontrôlable, qui peut renverser une situation d’apparence perdue. Néanmoins, le Finlandais estime que, pour l’heure, son unique rival au championnat n’est autre que son coéquipier. Valtteri s’est confié à ce sujet, sur le site officiel de la Formule 1 : « Pour le moment, la bataille pour le titre est entre moi et Lewis, mais la saison est très longue« , a déclaré Bottas, à la question de savoir s’il s’attendait à une chute de Mercedes pour le championnat des pilotes en 2019. « De nombreuses équipes, notamment sur certains circuits, sont très proches et ce sera une grande course de développement entre les équipes tout au long de la saison ». Une déclaration un brin consensuelle…

Mais le no77 poursuit : « Mais si cela se joue entre moi et Lewis, chaque opportunité sera la clé. C’est pourquoi [la course en Espagne] était pour moi agaçante. J’avais le sentiment d’avoir travaillé dur pour ce week-end et pour les qualifications…pour être en pole, sur ce circuit où cela compte beaucoup et que j’ai perdu l’avantage au départ. Mais c’est la vie et il y a 16 occasions à saisir. C’est beaucoup. J’attends ça avec impatience, à Monaco et on verra« .

De la frustration, voilà ce que ressent l’intéressé après une course qui s’est retournée en sa défaveur, lui qui semblait si supérieur en qualifications. Mais un Grand-Prix se gagne aussi au départ et il se pourrait bien que, cette année, le talon d’Achille du Finlandais se situe à ce niveau-là, après une première alerte -sans conséquence- en Azerbaïdjan. A Monaco, cela pourrait créer une certaine pagaille au premier virage, si ce genre d’incident venait à se reproduire…

Formule 1 : pas d’exploit pour Red Bull à Monaco, selon Verstappen

One Comment

  1. Quelle est la meilleure mutuelle

    17 juillet 2019 at 10 h 08 min

    Super article , Merci

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR