Le Mag Sport Auto

Pour Rossi, Marquez « n’a jamais eu le moindre respect pour ses adversaires »

MotoGP Valentino Rossi Aragon 2017

Valentino Rossi, Marc Marquez, entre ces deux hommes, la guerre est à nouveau déclarée ! Après l’arrivée du très palpitant Grand-Prix d’Argentine 2018 de MotoGP, le pilote italien s’est littéralement lâché pour exprimer sa façon de penser sur son rival espagnol. Et les mots du « Doctor » sont particulièrement durs…

Rossi vs Marquez : l’affrontement profite à « Dovi »

Après sa remontée dans le peloton, consécutive à une pénalité, Marc Marquez a finalement été privé de ses points par le collège des commissaires. Un choix assez logique, compte-tenu de son sens de l’attaque parfois au-delà de la limite en matière de sportivité. Mais l’une des victimes du pilote ibérique, Valentino Rossi, n’en est pas resté-là. Après la ligne d’arrivée et une course qui lui aura coûté de gros points, le pilote Yamaha a « vidé son sac » :

« Fort heureusement je vais bien, je ne me suis pas fait mal, déclarait Valentino Rossi en media debrief. Nous vivons une très mauvaise situation. Il détruit notre sport, il n’a jamais eu le moindre respect pour ses adversaires. Ce type d’incidents peut arriver, vous pouvez commettre une erreur au freinage et toucher un autre pilote, c’est la course ! Le problème c’est que ça se répète souvent chez Marc. C’était déjà arrivé au Qatar, avec Johann et Andrea. Vendredi, il avait ensuite fait ça à Maverick, puis à Andrea. Et rien qu’aujourd’hui, il a dû percuter quatre ou cinq pilotes. »

« Il pointe clairement entre la jambe du pilote et la moto, reprenait-il. Il sait parfaitement qu’il ne va pas tomber. Par contre vous, vous tombez. Si tous les pilotes se comportent comme ça, un jour ça finira mal. C’est ce que je disais à Mike Webb, ils ont une grosse responsabilité et la Direction de Course doit absolument faire quelque chose, afin que ce genre de situations ne se reproduisent pas. Mais il est comme ça et je dirais même que c’est pire cette année. Il vous fait en permanence des frayeurs, il vous met dehors. Quand je suis avec lui en piste, sincèrement j’ai peur car je sais qu’à n’importe quel moment il peut me toucher. » (source : Motogp.com)

Voilà qui va relancer la guerre entre ces deux grands champions alors qu’une petite période d’accalmie avait été observée, à ce niveau. Et si Marquez est clairement un ton au-dessus de ses rivaux ces dernières années, il est certain que sa façon de dépasser reste très contestable. Une attitude qu’il va devoir modifier rapidement. Mais au final, un troisième larron se frotte les mains à savoir, Andrea Dovizioso (Ducati). Car, alors que son week-end argentin s’annonçait particulièrement difficile, l’Italien est reparti deuxième du général de manière presque inespérée et avec seulement 3 points de retard sur Crutchlow, nouveau leader. Et il se pourrait que l’affrontement Rossi/Marquez finisse par lui offrir le titre sur un plateau, cette saison…

Quoiqu’il en soit, ce deuxième G.P de la saison semble annonciateur d’une saison 2018 particulièrement passionnante et disputée avec pas mal d’outsiders, à l’image de Crutchlow, Rins, Miller ou Zarco.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *