Le Mag Sport Auto

Prost pourrait perdre son baquet, avec l’arrivée de Nissan en FE

Alors que l’ ePrix de Berlin de Formule E s’est couru le week-end dernier, la rumeur envoyant, déjà, Nicolas Prost à la « retraite » a pris de l’importance, en coulisse, en Allemagne. Car l’arrivée de Nissan en lieu et place de Renault, chez eDams et le départ d’Alain Prost (qui souhaite se concentrer sur la Formule 1) ont totalement changé la donne…

Un nippon à la place de Nico ?

Quel sera le line-up de l’actuelle écurie Renault eDams, la saison prochaine, avec l’arrivée de Nissan ? Nul ne le sait vraiment. Toutefois, la place de Sébastien Buemi ne devrait pas être contestée, le Suisse faisant partie des meilleurs pilotes ouvrant dans le championnat électrique. En revanche, pour Nicolas Prost, l’avenir s’assombrit dans la discipline. Auteur de débuts honorables au lancement de la Formule E, le fils du quadruple champion du monde de F1 s’est, peu à peu, littéralement effacé…

Alors, certes, être le coéquipier d’un pilote comme Buemi, ex-Formule 1, n’est pas simple. Oui mais depuis environ 1 an et demi, Nico accuse un retard chronométrique parfois indécent, face au pilote Suisse. Jusque ici protégé par la présence de son père dans l’équipe, Prost n’a pas vraiment d’arguments pour inciter Nissan à le conserver dans ses rangs. D’autant qu’en FE, les candidats ne manquent pas…

La fin de parcours semble donc inévitable pour le tricolore sachant que Nissan souhaiterait imposer l’un de ses pilotes. Un Japonais, oui, peut-être, mais d’autres possibilités existent, comme un certain Jann Mardenborough, qui ne cache pas son intérêt pour le championnat du monde de Formule E. Mais il faudra probablement attendre l’été prochain pour en savoir plus, c’est à dire après la fin de cette saison 2017/2018.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR