Le Mag Sport Auto

Pure ETCR : le tourisme électrique révolutionne la course automobile

Pure ETCR : Marcelo Lotti, François Ribeiro et Xavier Gavory présentant le championnat à Paris, le 19 février 2020

Eurosport Events a dévoilé hier, 19 février, le Pure ETCR, discipline électrique de tourisme. Cette dernière se veut innovante sur tous les points de vue.

Le futur des courses de voitures de tourisme est connu. Ce 19 février, Eurosport Events vient en effet de dévoiler le Pure ETCR, championnat qu’il organise promeut. Un discipline 100% électrique, qui crée ses propres codes. Dont le nom fait référence au côté écologique de la compétition, mais aussi à son authenticité. Le Mag Sport Auto était présent à cette inauguration, et vous détaille tout cela.

Les voitures de tourisme les plus puissantes de l’histoire

Premièrement, les voitures en elles-mêmes n’auront rien de commun avec les véhicules de tourisme actuels. Pour la première fois électriques, elles atteindront au maximum les 500 kw, soit 680 chevaux (grâce à un système de push to pass). Restant la plupart du temps à « seulement » 300 kw (environ 410 chevaux). Tout cela permettant d’abattre le 0 à 100 en 3,2 secondes, du jamais vu pour des voitures de ce type.

Pour ce faire, les Pure ETCR seront mues par un ensemble mécanique créé par Magelec Propulsion. Une société notamment impliquée en Formule E depuis les débuts de la catégorie. A cela se joignant une batterie de Williams Advanced Technologies, résistant à des impacts de 50G (les normes de la Formule 1).

EnelX, firme vue pour sa part en MotoE, s’occupera de recharger les batteries. Ceci depuis une station spéciale fonctionnant à l’hydrogène, lors des évènements. Et située au milieu des fans, afin de rendre ce moment de recharge encore plus inclusif.

En parlant de cela, justement, il suffira d’une petite heure pour faire passer les batteries de 10% à 90% d’autonomie. Ce qui correspond au principe même du championnat de privilégier la vitesse et l’attaque. En somme, un rechargement rapide pour une course rapide, sans économie d’électricité.

Le Pure ETCR propose un format entre rallycross et motocross

Car la course rapide est au coeur du format totalement innovant du Pure ETCR. Effacez tout ce que vous avez déjà vu en tourisme. Les épreuves « normales » font désormais place aux « battles » brèves, à quelques pilotes.

Le peloton sera en effet divisé en plusieurs groupes, à l’image des qualifications de Formule E. Six packs exactement, où les pilotes seront répartis par tirages au sort. Trois par groupe s’affronteront sur des distances très courtes, de trois tours lors des deux premières phases. Avant une ultime épreuve sur un tour chrono.

A savoir que ces battles qualificatives ne seront pas éliminatoires. Tous les concurrents se retrouveront effectivement dans l’une des trois finales en fonction de leur niveau de performances. Les six plus véloces allant en Finale A, les six suivants en B et les derniers en C. Pour ce qui sera alors une course courte classique d’environ 20 minutes, évitant ainsi d’avoir à gérer l’énergie.

Autre particularité du championnat, des départs donnés depuis un sas individuel. Avant chaque battle, les voitures seront en effet placées dans un box. Qui s’ouvrira une fois les lumières éteintes et le départ donné. Un système que l’on peut rapprocher de celui utilisé en motocross, avec une grille de départ tombant devant les machines.

En démonstration en 2020, avant un lancement en 2021

S’il vous tarde de voir tout ceci en action, sachez en tout cas qu’il faudra être patient. Le Pure ETCR se lancera pour la première fois lors du Festival de Vitesse de Goodwood (9-12 juillet). Avant une petite série de rendez-vous de démonstrations lors de l’année 2020.

D’abord au Salzburgring (Autriche, 24-26 juillet), avec le FIA WTCR, puis à Copenhague (Danemark, 1-2 août). Avant de se diriger vers l’Inde Speedium de Corée du Sud (16-18 octobre), puis la Chine et Guandong, les dates étant encore indéterminées.

Il y aura donc le temps de recharger les batteries entre chaque manche. Pour les pilotes, comme pour les véhicules. Alors que début 2021, le Pure ETCR fera également un tour outre-Atlantique, à Daytona, en présentation juste avant la course de 24 Heures.

Après plusieurs années à se faire discret, le Pure ETCR est donc désormais lancé. A voir quelles équipes et pilotes s’engageront, plusieurs constructeurs travaillant sur un véhicule adapté. Alors que, comme en WTCR, Goodyear sera le fournisseur pneumatique officiel. Nous distillerons également plus d’informations dans les jours à venir sur ce championnat. Restez connectés sur Le Mag Sport Auto pour en savoir plus.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR