Le Mag Sport Auto

Rallycross: le souriant Albert Llovera force le respect à Lohéac

Rallycross - le souriant Albert Llovera force le respect Lohéac

Cette année, le pilote andorran Albert Llovera dispute sa première saison entière en Championnat du Monde de Rallycross. Et ce, en catégorie RX2. Un défi relevé face à une meute de jeunes pilotes assoiffés de victoires. Néanmoins, Albert Llovera garde le sourire et la passion. L’objectif plaisir a été rempli à Lohéac même si un meilleur résultat aurait été apprécié.

Albert Llovera, du Rallye au Dakar en passant par le Rallycross !

Albert Llovera n’a pas la popularité d’un Sébastien Loeb, d’un Petter Solberg ou d’un Andreas Bakkerud. Néanmoins, il partage avec eux la volonté, la passion et la persévérance. Petit retour en arrière avec une présentation de ce pilote andorran de 51 ans. A l’instar de Guerlain Chicherit ou de Luc Alphand, sa carrière a commencé sur les pistes de Ski. En 1984, à 17 ans, il participe aux Jeux Olympiques d’Hiver à Sarajevo. Il se fait remarquer par son talent et son jeune âge (il était l’un des premiers à l’époque). Cependant, un an plus tard, lors de la Coupe d’Europe de Ski -toujours à Sarajevo- il est victime d’un grave accident. Une chute qui lui cause une lésion de la moelle épinière et qui le rend paraplégique. Depuis 1985, Albert Llovera vit en fauteuil roulant. Néanmoins, cela n’a pas arrêté sa carrière sportive. Ainsi, depuis 1989 il roule en rallye. Il a même couru en WRC dans les catégories JWRC, N4 et SWRC (WRC-2 maintenant) entre 2001 et 2012. Son meilleur résultat est une 17e place au général (Wales 2010 et Jordanie 2011) et une 4e place en SWRC au Rallye de Jordanie 2011.

Ces dernières années, on a pu le voir au Dakar ! Ainsi, en 2017, il était au volant d’un camion Tatra ! Après sa cinquième participation au mythique Rallye-Raid, Albert Llovera est revenu avec les mains très abimées. Il nous a confié : « après le dernier Dakar, c’était très difficile, j’ai dû subir des opérations aux deux mains. » Néanmoins, on arrête pas la persévérance de l’andorran. Ainsi, il était à la recherche d’un nouveau défi : « le Rallycross c’est bien, c’est court mais intense. Comme Sébastien Loeb (rires) je voulais un nouveau défi. »

Concernant le choix du RX2, c’est une question de budget comme il a pu nous l’expliquer :
« C’est la catégorie qui demande le moins de budget. Car, en Espagne et encore plus en Andorre, il est difficile de trouver des sponsors. Et, quand on en trouve ils donnent moins qu’avant. Alors, le RX2 c’était parfait pour mes partenaires et pour moi. »

Derrière une ribambelle de jeunes pilotes, dont certains ont un avenir prometteur, Albert Llovera est avant tout là pour s’amuser et prendre du plaisir au volant. Objectif réussi. Malheureusement, pas de semi-finale pour le pilote andorran. Une crevaison en Q4 lui coûte même quelques places au classement intermédiaire et lui ôte la possibilité de repartir de Lohéac avec quelques points de plus pour le championnat.

Néanmoins, sur la piste, Albert Llovera reste rapide et spectaculaire à voir passer. Il n’a rien d’un gentleman driver. D’ailleurs, celui qui est membre du RACC à vie (la FFSA espagnole) est devenu le premier pilote handicapé à obtenir sa licence de rallye dans les années 80 ! Pour lui, il était hors de question de ne pas courir avec les « valides ». Presque 30ans plus tard, Albert Llovera roule toujours et garde un sourire contagieux et une force qui impressionne. Un exemple pour tous, et preuve que; comme il le dit si bien; il faut « profiter de la vie et s’amuser ! ». C’est ce qu’il fait en RX2 et il le fait très bien.

A noter, on pourrait revoir Albert Llovera au Dakar. En effet, il nous a confié avoir eu une proposition pour courir : « avant de venir au Rallycross de Lohéac, j’ai vu un ami français qui m’a proposé de rouler avec son Buggy au Dakar… on verra. » Albert Llovera n’est pas prêt de raccrocher les gants, et ce pour notre plus grand plaisir !

Merci à lui pour son accueil, sa gentillesse et sa disponibilité.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR