Le Mag Sport Auto

Rallycross, Damien Meunier dans le coup pour ses débuts en RX2

Rallycross, Damien Meunier dans le coup pour ses débuts en RX2

Une fois n’est pas coutume, orientons l’article sur une épreuve du WorldRX sur la formule de promotion, le RX2. Et, plus précisément, sur les débuts du jeune talent français du Rallycross, Damien Meunier. Dans la catégorie reine, les frères Hansen prouvent encore une fois qu’ils font on ne peut plus favoris au titre de champion du monde 2019 !

Damien Meunier 5e pour sa première journée en Championnat du Monde de Rallycross.

Si Damien Meunier avait participé au WorldRX de Lohéac en 2017 dans la catégorie Super1600 EuroRX, sa participation au Rallycross de Barcelone au volant d’une RX2 est sa vraie première mondiale. Sur une auto bien différente de sa DS3 WRX Supercar de l’an dernier. Sur un circuit qu’il ne connait pas et face à une concurrence qui a, pour certains pilotes, plusieurs saisons au compteur, Damien Meunier est 5e après les deux premières manches qualificatives. 6e en Q1 et 8e en Q2, Damien Meunier est donc cinquième au cumul avec sa RX2 aux couleurs du drapeau français. Des débuts très encourageants. La semi-finale est acquise, sauf casse mécanique, mais le jeune français pourrait même prétendre à plus ! Une bonne forme à confirmer demain, lors des deux autres manches de qualification.

Devant, Oliver Eriksson, le champion en titre; est en tête avec deux victoires. Jesse Kallio est son dauphin avec deux deuxièmes places. Ben-Philip Gundersen est troisième devant le russe et ancien pilote de rallye Vasiliy Gryazin.

Récital des frères Hansen, la surprise Raymond.

Sans surprise, les frères Hansen cartonnent. Premiers et deuxièmes des deux premières manches qualificatives, les anciens pilotes Peugeot Sport sont 1 et 2 au classement intermédiaire. Ils devance un Timur Timerzyanov des grands jours qui n’avait pas été aussi bien placé depuis longtemps ! Le russe réalise une excellente performance et devance Andreas Bakkerud, 4e au général comme dans les deux manches qualificatives. Après sa finale à Abu Dhabi, Krisztian Szabo confirme et se classe 5e. Il devance un certain Cyril Raymond, auteur d’une superbe journée de course. Le pilote GCK Academy devance même son « patron », Guerlain Chicherit très bon 4e en Q1 et 8e au classement intermédiaire.

Timur Timerzyanov vole vers un bon résultat

Vainqueur de la première manche avant d’être déclassé, Niclas Grönholm est neuvième. Pour l’instant, Liam Doran est le dernier qualifié. On notera la contre-performance d’Anton Marklund, 18e après son 0 pointé en Q1 suite à une panne sur sa Megane R.S RX qui n’a même pas pu prendre les départs de sa série. Les départs, car il y a eu un re-départ de la série suite au tonneau de Hervé Knapick, heureusement sans blessure pour le doyen du Rallycross.

Enfin, en EuroRX Super1600, Maximilien Eveno a réalisé une belle performance sur sa Citroën C2. Le français a remporté la Q1 avant d’être 5e en Q2 et 8e en Q3. Il est troisième au classement intermédiaire. Jimmy Terpereau a dû renoncer dès la première manche suite à un accident au même endroit qu’Hervé Knapick. Au général, les russes Artur Egorov et Aydar Nuriev montrent que les Audi A1 sont en très grande forme. Il devance donc la C2 d’Eveno et Timur Shigabutdinov qui a troqué sa Twingo Super1600 pour une Audi A1 de chez Volland Racing.

Rendez-vous demain pour la suite de ce Rallycross de Barcelone, deuxième manche du Championnat du Monde 2019. En espérant quelques surprises tout de même…

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR