Le Mag Sport Auto

Rallycross, domination des Hansen à Barcelone, Damien Meunier en finale RX2 !

Rallycross, domination des Hansen à Barcelone, Damien Meunier en finale RX2 !

Le départ des constructeurs laissait espérer un championnat du monde de Rallycross 2019 disputé. Mais, c’était sans compter sur les frères Hansen et leurs Peugeot 208 WRX bien au dessus du lot. Sans surprise, c’est un doublé Hansen qui a clôturé ce Rallycross de Barcelone. En RX2, Damien Meunier a su décrocher la finale pour sa première sortie en mondial !

Rallycross, récital des Hansen, Bakkerud troisième.

Timmy Hansen a imité son compatriote Johan Kristoffersson en réalisant un sans-faute ce week-end. Quatre victoires de Heat sur quatre possibles. Victoire en semi-finale et en finale et meilleur temps en tour. Kévin Hansen a eu un peu plus de mal en Q3 et Q4 qu’hier mais termine, sans trop de surprise, dans la peau du dauphin de son frère. C’est la première fois dans un championnat du monde FIA que deux frères trustent les deux premières places. Une belle preuve de la domination des frères Peugeot 208 du Team Hansen MJP. Et, contrairement à Ab Dhabi, personne ne semblait en mesure de les chatouiller. Triste pour le championnat du monde de Rallycross et pour le spectacle.
Heureusement, derrière, le spectacle était au rendez-vous. Niclas Grönholm a fait une belle remontada et s’offre une belle quatrième place en finale. A l’inverse, Timur Timerzyanov, troisième hier soir, a eu plus de difficultés aujourd’hui et a échoué aux portes de la finale en terminant 4e de sa semi-finale.

Excellent week-end pour GCK et GCK Academy. Si Anton Marklund n’a pas su se qualifier pour les semi-finales, la faute à son 0 pointe en Q1, les trois autres pilotes ont su accéder aux semi-finales. Le talent français du Rallycross, Cyril Raymond, a même su se qualifier pour la finale… au détriment de Guerlain Chicherit ! Le double champion RX2 terminera cinquième de sa première finale en WorldRX. Prometteur. Une performance à confirmer dans 15 jours, à Spa. Même si Guillaume De Ridder voudra briller à domicile.

Après sa disqualification à Abu Dhabi, Andreas Bakkerud avait à cœur de se rattraper. Le norvégien a sorti la grosse attaque même s’il semblait vraiment un cran en dessous des Hansen. Au final, il termine troisième et ramène de précieux points dans sa quête (perdue d’avance ?) du titre. Enfin, on notera la confirmation de Krisztian Szabo sur l’Audi S1 ex-EKS. Le hongrois était à deux doigts de se qualifier pour une deuxième finale consécutive avant de se faire harponner par Janis Baumanis.

Damien Meunier en finale pour sa première en RX2 !

Il l’a fait ! Damien Meunier a su se hisser en finale pour sa toute première sortie mondiale et sa première en RX2. Le jeune prodige français a terminé 6e à l’issue des manches qualificatives en s’octroyant une belle 5e place en Q3. En semi-finale, ses rêves de finale se sont envolés suite à un contact avec deux autres concurrents. Mais, Damien ne s’est pas avoué vaincu. Ainsi, il a tout fait pour terminer 4e de sa semi-finale. Par la suite, Simon Olofsson s’est fait déclasser suite à sa manœuvre peu orthodoxe… offrant ainsi le ticket pour la finale à Damien Meunier ! L’ancien pilote du Supercar en France terminant 6e à 6s5 d’Oliver Eriksson. Prometteur, puisque le suédois est le champion en titre en RX2 ! Espérons que cette performance attire les sponsors afin d’aider Damien Meunier à disputer la totalité de la saison de RX2 ou, du moins, les manches européennes !

Damien Meunier, un regard déterminé vers son avenir radieux.

Olivier Eriksson a, par ailleurs, remporté le Rallycross de Barcelone dans sa catégorie. Et ce devant le très bon Fraser McConnell. Le jamaïcain a fait sensation pour sa première en RX2 après deux belles saisons en GRC Lites puis en ARX 2.

En EuroRX Super1600, pas de miracle français. Maximilien Eveno n’a pas su se qualifier pour la finale. Le français a échoué à 0.4s du troisième dans sa semi-finale. Au volant de sa Citroën C2 S1600, c’est une très belle performance. La finale, du Super1600 EuroRX avait des airs de championnat russe de Rallycross. Aydar Nuriev (Audi A1) remporte la première course de la saison devant son compatriote Artur Egorov (Audi A1). Le hongrois Gergely Marton prive le russe Timur Shigabutdninov (Audi A1). Yuri Belebskiy se classe cinquième devant l’estonien Janno Ligur.

Prochain rendez-vous du championnat du monde de Rallycross, les 11 et 12 mai en Belgique, sur le circuit de Spa-Francorchamps qui accueillera pour la première fois le WorldRX.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR