Le Mag Sport Auto

Rallycross, Dreux : Antoine Massé célèbre son titre avec une victoire !

Rallycross, Dreux : Antoine Massé célèbre son titre avec une victoire !

Dès Abbeville, il avait su surprendre tout le monde avec la 2e place. Toute cette saison, Antoine Massé a montré de grandes choses. Et, ce dimanche, le sarthois est allé décrocher le titre de Champion de France de Rallycross 2018 ! Pour l’occasion, il a même remporté sa quatrième victoire de la saison ! Une superbe réussite pour le pilote Peugeot qui a été sublimée par le titre, en Twingo Cup, de son « filleul », Valentin Comte.

Antoine Massé irrésistible au Rallycross de Dreux !

En prenant le départ de la Q4, celui qui était leader samedi soir, devenait officiellement Champion de France de Rallycross 2018 ! Et, ce quelque soit le résultat de son rival, Guerlain Chicherit. Ce dernier, a crevé en Q3, été pénalisé en Q3 aussi pour avoir touché un plot de balisage. Puis, en Q4, a dû abandonner juste après la ligne d’arrivée sur casse moteur. Fin de saison délicat pour le pilote G-Fors. D’autant plus qu’Antoine Massé est monté en puissance depuis Faleyras. En effet, le pilote Peugeot n’a plus quitté le podium depuis ! Et s’est même offert quatre victoires, dont la dernière de la saison, hier, à Dreux.

Pourtant, la concurrence était motivée ! Samuel Peu, troisième à l’issue des qualifications, semblait capable d’aller chercher le podium voire plus. Mais, lui aussi a été pénalisé de 5s pour avoir touché une balise. Deuxième de sa semi-finale, le pilote IGOL se retrouve 6e après cette pénalité. Laurent Laskowski a lui aussi été pénalisé pour la même raison alors qu’il réalisait une superbe première en Supercar. De son côté, Philippe Maloigne crevait en semi-finale et perdait toute chance de victoire après celle acquise à Lessay.

En finale, on pouvait compter sur Fabien Pailler, Adeline Sangnier et Fabien Chanoine pour tenter d’aller chatouiller Antoine Massé. Mais, le tout nouveau champion de France n’a pas fait de cadeaux à ses concurrents et a dominé la dernière finale de la saison. Derrière, le spectacle fut magnifique même si seulement 7 voitures ont pu partir. Repêché suite aux pénalités, Laurent Bouliou n’a pas pu prendre le départ de la finale à cause d’une casse mécanique. Vraiment dommage pour le pilote breton qui a montré de très belles choses cette saison.

Au final, Fabien Pailler, champion l’an passé, décroche le meilleur résultat de sa saison 2018 avec une 2e place. Mais, encore plus fort, Adeline Sangnier s’offre un podium ! Venue avec la 208 WRX du DA Racing, la seule femme du Supercar a vraiment brillé ce week-end. Un podium amplement mérité ! Quatrième, Fabien Chanoine était tout proche d’aller chercher un podium à domicile. Il se classe devant Jonathan Pailler, Emmanuel Anne et… Damien Meunier ! Pour sa première course avec la 208 WRX du team G-FORS, le cadet du Supercar est monté en puissance tout au long du week-end. Auteur d’un magnifique double-dépassement en semi-finale, Damien a été cherché avec brio une nouvelle qualification en finale. Il termine l’année comme il l’avait commencé : en réalisant une superbe performance. Malheureusement, quelques contacts avec un concurrent le prive d’une meilleure place à l’arrivée.

Récital Yvonnick Jagu pour fêter son titre en Super1600 !

Il était le seul pilote à être titré avant ce Rallycross de Dreux, mais il n’a pas baissé les bras pour autant. Face à un Jimmy Terpereau venu avec la même arme que lui, Yvonnick Jagu a montré qui était le patron ! 5e victoire de la saison pour Jagu qui récompense de la meilleure façon possible ses fans, son équipe et ses donateurs après l’incendie dont il a été victime l’an passé.

Il remporte l’épreuve de Dreux devant un Jimmy Terpereau qui a su sortir la grosse attaque en finale. Laurent Chartrain complète le podium devant un Olivier Spampinato qui a régalé le public tout au long du week-end. A noter la belle performance de Béranger Eveno, frère de Maximilien. Il termine 7e et aura su décrocher une finale pour sa première sortie avec la C2 de son frère !

David Vincent s’offre un titre en Division 3 !

Déjà double vainqueur de la Coupe de France de Rallycross en Division 4, David Vincent s’offre un troisième titre… cette fois-ci en Division 3 ! Avec sa Clio IV, le costarmoricain a réalisé une saison de très grande qualité. Laissant peu de chances à son principal rival, Xavier Briffaud. En semi-finales, David Le Ferrand (Peugeot 208) et Maxime Sordet (Citroën DS3) ont su prendre l’ascendant sur les candidats au titre. Mais, en final, Le Ferrand a abandonné au premier tour comme Grégory Le Guernévé. Devant, David Vincent menait tout en voyant un Xavier Briffaud très incisif essayer de créer l’exploit avec sa Mini. Mais, grâce à la stratégie du tour Joker, c’est Maxime Sordet qui termine deuxième derrière le champion D3 2018. Le jeune pilote à la DS3 orange a réalisé un magnifique week-end et pourrait bien surprendre en 2019 s’il est de retour !

Pour une première en Rallycross, Alban Vigot a régalé les spectateurs avec sa Nissan 350 Z ! 9e à l’issue des manches de qualifications, Vigot a fait d’excellents débuts dans cette discipline avec une auto atypique… et un style de pilotage spectaculaire. Malheureusement, il n’aura pas su se qualifier pour la finale. Peut-être à Lessay, pour la première du Championnat de France de Rallycross 2019 en avril prochain ? On espère également revoir Eric Guillemette très spectaculaire et auteur d’une bonne performance avec la Volkswagen Scirocco de Trevian.

Goubill plus fort que Zavattin à Dreux.

En Division 4, deux pilotes pouvaient encore décrocher le titre. Mais, avec un abandon en Q1, et malgré deux victoires (Q2 et Q3), Florian Zavattin terminait derrière Xavier Goubill. Les chances de sacre s’envolaient donc. Arrivé en finale avec le titre en poche, Xavier Goubill a surpris tout le monde en partant à la faute dans le deuxième tour et en abandonnant. La voie royale pour Florian Zavattin qui décroche sa quatrième victoire de la saison.

Il s’impose devant une Jessica Tarrière-Anne qui avait très faim ce week-end. La pilote mayennaise s’offre un podium, son troisième de la saison et le deuxième consécutif. La lutte pour le podium fut très belle en finale, avec trois pilotes en une demi-seconde. Jean-François Blaise décroche la troisième place juste devant Aurélien Crochard. Christophe Barbier n’aura pas se mêler à la lutte pour ce dernier podium de la saison. On notera la belle prestation de Thierry Gaignard avec sa Citroën Xsara. Ils décrochent leur meilleur résultat de la saison.

La fin de saison aura été marquée par la folle remontée d’Ivan Bedouet. Aux portes du top 20 après Kerlabo, le pilote France Alzheimer a décroche deux finales à la suite et une douzième place à Dreux. Un week-end plus délicat, plombé par une disqualification discutable en Q2. Mais, un week-end qui a continué de prouver qu’Ivan serait à surveiller la saison prochaine !

Twingo Cup : Un titre qui se joue dans le Tour Joker !

Arrivé aux finales de ce dernier Rallycross de la saison, un seul titre pouvait se jouer en finale : celui de la Twingo Cup ! Valentin Comte avait dominé les manches qualificatives en remportant tout sur son passage. Son rival, Emmanuel Danveau, était deuxième avec, au mieux, une 2e place en Q4. Les deux rivaux avaient su remporter leurs semi-finales respectives. Comte avait la pôle et semblait intouchable. Mais, Emmanuel Danveau a réalisé un départ canon en finale. Leader de la meute au premier virage, on le voyait coiffer au poteau Valentin Comte pour le titre. Malheureusement, le pilote à la Twingo bicolore a pris son tour Joker dans l’avant dernier tour. Une décision surprenante, qui lui coûte très cher : la victoire et le titre. En effet, il termine quatrième de cette finale et voit Valentin Comte remporter finale et titre ! Cruel.

Ainsi, celui qui a pour parrain Antoine Massé (et presque la même livrée sur sa Twingo), s’offre la Coupe Twingo et le titre Junior. On devrait le retrouver en 2019, mais son programme reste à définir. En effet, à l’inverse d’Allan Mottais vainqueur l’an passé, il n’y a plus de volant Super1600 à gagner. Juste un gros chèque.

En Coupe féminine, c’est Gaëlle Moncarré qui a brillé ce week-end. Libérée de toute pression suite à l’abandon précoce (en essais-libres) de sa rivale, Alizée Pottier, la vice-championne 2017 a décroché le Graal ce week-end à Dreux. De plus, elle a montré de très belles choses. En effet, elle a terminé 7e à l’issue des qualifications dans le classement mixte et aurait même pu aller décrocher une finale mixte ! Gaëlle a réalisé un superbe week-end et termine devant Mélanie Lefrançois et Constance Chrétien dont c’était le tout premier Rallycross ! Cette dernière a fait des débuts très encourageants et pourrait surprendre, en 2019, si elle fait une saison complète.

C’est ainsi que ce termine ce Championnat de France de Rallycross 2018. Une édition très disputée et avec de beaux plateaux à chaque manche. Vivement l’an prochain !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR