Le Mag Sport Auto

Rallycross, Grönholm surprend Timmy Hansen en Afrique du Sud

Rallycross, Grönholm surprend Timmy Hansen en Afrique du Sud

Cette première journée de l’ultime manche du championnat du monde de Rallycross 2019 a vu Niclas Grönholm virer en tête du classement intermédiaire. Le finlandais devance un Timmy Hansen en forme qui a su prendre le dessus sur son rival pour le titre, Andreas Bakkerud.

Rallycross d’Afrique du Sud : Hansen devant Bakkerud après la Q2.

Chaque point compte dans la course au titre de champion du monde de Rallycross 2019. A l’issue de la Q2, Timmy Hansen a pris un léger avantage sur Andreas Bakkerud. Le norvégien a pris un mauvais départ en Q2 et n’a su revenir sur les Hansen. Avec le onzième temps de la deuxième manche qualificative, Bakkerud chute au classement et place de la seconde à la sixième place… à égalité avec Kévin Hansen. Timmy Hansen, vainqueur en Q1, a réalisé le neuvième temps en Q2 et vu un Niclas Grönholm en très grande forme lui ravir la place de leader au classement général. Néanmoins, le leader du championnat reste en bonne position avant d’aborder la dernière journée du championnat.

Deuxième en Q2, Timur Timerzyanov montre que les Hyundai i20 sont en grande forme en Afrique du Sud. Le russe récupère la troisième place du classement général juste devant Timo Scheider. Chez GCK, Guillaume De Ridder aura réalisé une superbe performance en Q2. Le belge a été impressionnant et a décroché le troisième temps ! Sa meilleure performance de l’année. A l’inverse, Cyril Raymond aura abusé des « tracklimits ». Le français, pénalisé de 5s en Q1, a été disqualifié de la Q2. En Q2, Matvey Furazhkin et Guerlain Chicherit ont également eu le droit à des pénalités pour la même raison.

Si Kévin Hansen aura pu mettre en pratique son rôle de « protecteur » dès la Q1, Liam Doran n’aura pas vraiment pu aider Bakkerud. DNS en Q1 suite à une casse mécanique lors des essais libres et des soucis mécaniques en Q2 qui plombent la « British Bomb » et lui font réaliser le 16e temps. Au final, Doran n’est pas dernier au général suite à la disqualification de Cyril Raymond en Q2.

Oliver Eriksson au top, Jesse Kallio en panne.

Si Jesse Kallio pouvait encore battre Oliver Eriksson, le finlandais voit ses chances s’éloigner à l’issue des deux premières manches qualificatives. La faute à une panne mécanique qui l’a empêché de prendre le départ de la Q1 et qui l’a plombé en Q2 au point de ne pas pouvoir finir sa course. A l’inverse, Oliver Eriksson a déroulé en remportant les deux premières manches qualificatives !

Derrière, Fraser McConnell se bataille ferme avec Ben-Philip Gundersen pour la deuxième place. Les deux pilotes sont à égalité au classement général. Quatrième en Q1 et en Q2, Sami-Matti Trogen se classe donc logiquement quatrième au classement intermédiaire. Simon Olofsson complète le top 5. Linus Ostlund est sixième juste devant Vasiliy Gryazin dont c’est la dernière participation en RX2.

Rendez-vous en ce dimanche 10 novembre pour l’ultime journée de la saison 2019 du championnat du monde de Rallycross (WorldRX). Une journée qui s’annonce très intense et très disputée, aussi bien en Supercars qu’en RX2 ! A ne manquer sous aucun prétexte.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR