Le Mag Sport Auto

Rallycross, Grönholm vainqueur à Cape Town, Timmy Hansen titré !

Rallycross, Grönholm vainqueur à Cape Town, Timmy Hansen titré !

Leader hier soir, Niclas Grönholm a confirmé aujourd’hui jusqu’à décrocher la victoire sur cette ultime manche du championnat du monde de Rallycross, à Cape Town (Afrique du Sud). Malgré une finale pleine de rebondissements, c’est Timmy Hansen qui a été sacré champion du monde de Rallycross 2019… comme on pouvait le pressentir depuis Abu Dhabi et la disqualification d’Andreas Bakkerud.

Niclas Grönholm, vainqueur du Rallycross de Cape Town (Afrique du Sud) !

Premier à l’issue des manches qualificatives (vainqueur en Q2 et en Q4), Niclas Grönholm a continué sa formidable journée au Rallycross de Cape Town. Le finlandais a semblé on ne plus à l’aise au volant de sa Hyundai i20 WRX. En semi-final, le fils de Marcus Grönholm a vu Andreas Bakkerud réaliser un meilleur départ et aller chercher la victoire. Mais, en finale, Grönholm a su profiter de l’accrochage entre les Hansen et Bakkerud pour s’envoler seul en tête. Par la suite, le pilote du GRX a prouvé que ses victoires en qualifications n’ont pas été acquises par hasard en réalisant un pilotage parfait. Même en prenant le Joker après Bakkerud, la victoire était acquise. Un superbe moyen de terminer la saison comme elle avait commencé (avant sa disqualification) : par une victoire. C’est la seconde pour Niclas Grönholm. A noter que sans son appendicite, le jeune finlandais aurait été champion du monde ! Si l’on additionne les points de ses remplaçants à ceux qu’il a acquis cette saison, il termine avec une dizaine de points d’avance sur Timmy Hansen.

Pour son anniversaire, Timo Scheider s’est offert une finale. Malheureusement, l’allemand a dû subir une casse mécanique… le privant d’un bon résultat et facilitant la tâche de Timmy Hansen. Chez GCK, trois pilotes étaient en semi-finales : Guerlain Chicherit (8e en qualif), Guillaume De Ridder (10e en qualif) et Anton Marklund (11e en qualif). Aucun des pilotes de l’équipe de Guerlain Chicherit ne parviendra à se hisser en finale. On retiendra, cependant, le meilleur résultat de la saison obtenu par Guillaume De Ridder et ce malgré 10 secondes de pénalité en semi-finale pour le franchissement des limites de la piste.

Timmy Hansen sacré mais à égalité de points avec Bakkerud !

Malheureusement, la disqualification d’Andreas Bakkerud à Abu Dhabi suite à son contact avec Timmy Hansen aura donc eu une conséquence sur l’obtention du titre ! En effet, à l’issue de l’ultime finale de la saison, Timmy Hansen et Andreas Bakkerud terminent la saison à égalité de points. Les deux rivaux possèdent 211points. Néanmoins, c’est Timmy Hansen qui décroche le titre de champion du monde de Rallycross 2019 grâce à ses 4 victoires (contre une pour Bakkerud). On peut ainsi regretter les nombreuses décisions de commissaires qui ont eu donc de vraies incidences sur le championnat. Outre les mauvais résultats en Suède et en Norvège, la disqualification de Bakkerud à Abu Dhabi l’empêche donc de décrocher le titre.

Et ce, malgré une finale où Bakkerud fait un meilleur résultat. Timmy Hansen avait deux points de plus qu’Andreas Bakkerud à l’issue des manches qualificatives et des semi-finales. Mais, en finale, c’est le norvégien qui a fait le meilleur départ… devant Hansen. Avec cette configuration, c’est Andreas qui était champion. Puis, quelques virages plus loin, Bakkerud part un peu large et Hansen tente de le doubler. Contact entre les deux pilotes, Hansen envoie donc Bakkerud dans le mur. Retour de l’Audi S1 sur la 208 WRX, qui tape le mur. Kévin Hansen est également touché dans l’opération. Bakkerud parvient à s’extirper de la situation et part à la poursuite de Niclas Grönholm. A ce moment là, le norvégien est champion. Mais, suite à l’abandon de Scheider, et alors que Bakkerud ne parvient pas à rattraper Grönholm, c’est donc Timmy Hansen qui décroche le sacre !

C’est donc à l’issue de sa sixième saison en WorldRX, et alors que Peugeot s’est officiellement retiré du championnat, que Timmy Hansen décroche son premier titre majeur et fait triompher la lionne. Un joli paradoxe… certes, bien aidé, par quelques coups du sort tout au long de la saison (décisions des commissaires, absence de Grönholm…). C’est le rêve de toute une vie que Timmy Hansen parvient à atteindre. Avec les anciennes 208 officielles de la saison 2018, une partie de l’ancienne équipe Peugeot Sport et les soutiens de Red Bull, Total et de Max J Pucher (Mr Titans RX), Timmy succède donc à Kristoffersson. Et sera, bien entendu, le favori l’an prochain !

Oliver Eriksson double la mise en RX2 !

Vainqueur en 2018, Oliver Eriksson a remis son titre en jeu cette saison en RX2. Le suédois a été très fort durant toute la saison mais son titre n’était pas acquis suite à sa contre-performance à domicile, à Holjes. Second à Lohéac, Eriksson devait donc attendre l’Afrique du Sud pour décrocher un deuxième sacre. Dans le même temps, il fallait que Jesse Kallio ne gagne pas. Mais, le finlandais a été plombé par des soucis mécaniques hier. Ne parvenant pas à se qualifier pour les semi-finales et donnant donc le titre à Eriksson avant mêmes les manches finales.

Ce n’est pas cette « offrande » qui a refréné le pilote RedBull dans ses élans de victoire. Intouchable, Oliver est allé décrocher son cinquième succès (en 7 manches) de la saison ! De son côté, Fraser McConnell décroche une superbe deuxième place et se pose en sérieux candidat au titre pour la dernière saison du RX2. Enfin, Sami-Matti Torgen complète le podium et prive, de justesse, Vasiliy Gryazin d’un nouveau podium en Afrique du Sud. Dommage pour le russe qui a pourtant réalisé une superbe prestation en semi-finale alors qu’il disputait, aujourd’hui, sa dernière course en RX2 !

La saison 2019 du championnat du monde de Rallycross est désormais terminée. Rendez-vous à Barcelone, mi-avril, pour le début de la saison 2020. Maintenant, place à l’inter-saison qui s’annonce riche en rumeurs et spéculations.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR