Le Mag Sport Auto

Rallycross, Jeanney gagne au Canada

Rallycross Trois Rivières Canada

Après sa victoire en Allemagne, Davy Jeanney a su profiter des déboires de ses concurrents pour s’imposer au Grand Prix de Trois-Rivières, la manche canadienne du Championnat du Monde de Rallycross. Après la phase des Heats dominée par Timmy Hansen, les demi-finales et la finale auront été le terrain de jeu de Davy Jeanney. Un superbe week-end pour le Team Peugeot Hansen qui revient très fort sur Ford Olsbergs MSE dans la course au titre Teams.

Petter Solberg a connu un mauvais week-end. Après des soucis de moteur lors du premier Heat, le champion du monde de rallycross n’a pas su se qualifier pour la finale. Un accrochage avec Timmy Hansen dès le début de la semi-finale n’a pas facilité la tâche de Solberg. Le norvégien termine 4e de sa demi-finale et 11e de ce rallycross des Trois-Rivières. Week-end encore plus frustrant pour Timmy Hansen qui voit sa course gâchée par cet accident avec le premier champion du monde de rallycross.

En finale, la ligne de départ était inédite avec, pour la première fois de la saison une Audi S3 du Münnich Motorsport. La course fut intense et Toomas Heikkinen était vraiment tout proche (collé au pare-chocs arrière de Jeanney) de la victoire. Mais celle-ci va au pilote Peugeot. 3e, Tanner Foust aura su réaliser un bon week-end et confirmé son statut. Les Peugeot 208WRX du team Peugeot Hansen sont au top cette année. Les soucis mécaniques de l’an passé sont loin. Il faudra compter sur les deux pilotes officiels à chaque manche de la deuxième moitié du Championnat du Monde de Rallycross 2015. Et ce, dès la 8e manche en Norvège à Hell !

Davy Jeanney confirme son statut de révélation de l’année. 5e au championnat, le français brille en rallycross mondial cette saison comme le démontre cette seconde victoire : « Après ma victoire à Estering, je me suis dit qu’il fallait que je récidive mais je ne m’attendais pas à ce que cela arrive aussi vite ! Même si j’ai gagné, ce fut un week-end vraiment difficile pour moi. Je n’ai pas trouvé un bon rythme pendant les manches et je n’étais pas heureux avec mes départs. Pour la demi-finale, j’ai amélioré mes temps à chaque tour et ma confiance s’est renforcée. Je suis désolé pour Timmy, il était bien placé après les manches de qualification et il a fait un travail brillant. Espérons qu’il puisse revenir plus fort et décrocher une victoire en Norvège. »

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR