Le Mag Sport Auto

Rallycross, Jeanney surprend à Estering

rallycross estering worldrx 2015

5e manche du Championnat du Monde de Rallycross (WorldRX), Estering (Nord de l’Allemagne) est l’un des circuits les plus courts de la saison (moins d’un kilomètre) mais l’un des plus difficiles. Son premier virage est extrêmement piégeux et a fait le ménage tout au long du week-end. Mattias Ekström, Manfred Stohl, Timur Timerzyanov et tant d’autres ont perdu beaucoup dans ce premier virage. Avec parfois la moitié des concurrents out dès le premier virage, il était facile pour les premiers de foncer vers la victoire. Un peu comme pour Davy Jeanney, qui a réalisé un superbe week-end avec 3 victoires de Heat sur 4 possibles et qui a, surtout, remporté sa première victoire internationale en Rallycross ! Une consécration pour le français. Avantagé par ses pôles positions en semi-finale et en finale, il a su déjouer tous les pièges afin de foncer vers la victoire.

Derrière Petter Solberg avait conscience du danger constant sur ce circuit d’Estering. De ce fait, le champion du monde 2014 n’avait qu’un objectif : ramener le plus de points que possible. Il a su gérer ses courses, et arriver en finale. Il termine 2e derrière Davy Jeanney et conforte son avance au championnat. Belle opération pour les pilotes du Team Peugeot Hansen : Timmy Hansen revient dans la course au podium et son coéquipier passe du 9e rang au 6e à égalité avec Reinis Nitiss ! Un excellent week-end pour Peugeot, donc, qui s’offre un double (et non un doublé) podium puisque Hansen termine 3e derrière le premier champion du monde de rallycross.

Un premier virage dangereux et qui sert de "casse automobile"

Un premier virage dangereux et qui sert de « casse automobile »

Davy Jeanney est, on ne peut plus heureux, comme il l’explique lui même : « Cette victoire est vraiment fantastique car c’est la première fois que je gagne depuis cinq ans que je cours au niveau international. Pour ma première saison complète en Championnat du Monde, m’imposer dès la cinquième épreuve est un vrai bonheur. On travaille, on fait des sacrifices et ça paie ! Remporter les trois premières manches nous a assuré une bonne qualification pour la phase finale. En demi-finale, j’ai pris moins de risque que durant les manches mais j’ai tout de même gagné. En finale, en revanche, j’ai donné un peu plus et j’ai terminé en beauté. C’est parfait. J’ai encore beaucoup appris ce week-end.»

Kenneth Hansen, Team Principal du Team Peugeot Hansen en Rallycross, était ému aux larmes et se félicite des bons résultats de ses deux pilotes : « Dès le début du week-end, Davy a été très bon et très constant. On peut le voir dans son pilotage : il frôle les rails avec aisance ce qui montre qu’il est en confiance. Je suis très heureux qu’il ait remporté ce succès car il le mérite sincèrement. Pour ce qui est de Timmy, il a rencontré des problèmes techniques hier et a malheureusement dû composer ce matin avec une piste humide. Malgré cela, il a réussi à se qualifier pour la finale. Monter sur le podium dans un tel contexte est aussi très impressionnant. Nous pouvons constater que nous sommes très rapides et cela nous permet de revenir au contact au championnat « Teams ». C’est une étape importante. »

Voilà qui montre que le FIA World Rallycross Championship, même s’il est dominé par Petter Solberg, est assez ouvert au niveau des victoires : 4 vainqueurs différents en 5 manches ! Rendez-vous dans 15 jours, en Suède avec le retour de Henning Solberg, pour la 6e manche du Championnat du Monde de Rallycross !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR