Le Mag Sport Auto

Rallycross : Kristoffersson au contact mais victorieux à Barcelone !

Rallycross Kristoffersson au contact mais victorieux à Barcelone !

La deuxième course disputée à Barcelone a été riche en surprises. Enfin, principalement lors des qualifications. En effet, Kristoffersson n’était que 5e à l’issue des manches qualificatives et Andreas Bakkerud a fait briller la Mégane GCK. En Super1600, les Audi A1 du Volland Racing ont été intouchables et Yuri Belevskiy a empoché sa deuxième victoire consécutive. Malgré tout, Kristoffersson se rapproche un peu plus d’un troisième titre de champion du monde de Rallycross.

Rallycross de Barcelone 2 : Kristoffersson en difficulté lors des qualifications.

4e en Q1, 6e en Q2 et en Q3 : Johan Kristoffersson ne nous avait pas habitué à ce genre de résultats. Devant, le duel entre les voitures du KYB Team JC (Audi S1) et celles du Team Hansen (Peugeot 208). Le tout, arbitré par un Andreas Bakkerud très en forme. Le norvégien a confirmé que la Renault Mégane R.S RX développée par GCK est en bonne forme sur ce circuit de Barcelone. Le norvégien a terminé 5e en Q1 et 3e en Q2 avant de réaliser le meilleur temps en Q3 ! Au final, le norvégien termine deuxième des manches qualificatives derrière Mattias Ekström. Kévin Hansen s’est classé troisième devant son frère Timmy. Kristoffersson complète le top 5. Suite à un contact juste avant la ligne d’arrivée en Q2, Liam Doran a dû abandonner. Cette saison 2020 est délicate pour la « British Bomb ».

Dans la première semi-finale, Mattias Ekström s’est écarté de sa trajectoire au premier virage. Idéal pour donner une belle opportunité à Kristoffersson de prendre l’avantage sur Kévin Hansen et Robin Larsson. Derrière, la stratégie pour le Tour Joker a été moins bonne chez les pilotes Audi et chez Timmy Hansen. Tout l’inverse de Kristoffersson qui en a profité pour remporter sa semi-finale. Le double champion du monde de Rallycross est revenu en force dans la course à la victoire. Derrière, Kévin Hansen se retrouvait ralenti par Tamas Karai et voyait la troisième place qualificative lui échapper.

Dans l’autre semi-finale, Andreas Bakkerud; parti en pôle; a réalisé une superbe prestation. Il a très bien géré sa course, a décroché la victoire et a même obtenu la pôle pour la finale. Vainqueur de la course du samedi, Timmy Hansen terminait dans le pare-chocs de Bakkerud alors qu’Anton Marklund plaçait une deuxième Mégane en finale.

Lors de la finale, le premier virage a viré au drame ! Johan Kristoffersson a réalisé le meilleur départ devant Andreas Bakkerud. Le norvégien percute la Polo avant de taper le mur et de se retrouver dans le sens inverse de la marche. C’est alors qu’il est percuté violemment par l’Audi de Robin Larsson. Abandon pour les deux pilotes. Alors que Kristoffersson déclarait vouloir ne pas avoir de contact au premier virage c’est tout l’inverse qui s’est produit. En fermant la porte à Bakkerud le double champion du monde est à l’origine d’un gros crash. Cela ne l’a pas empêché de prendre les commandes des survivants du premier virage et de faire la course seul en tête. Seul Timmy Hansen a pu tenter de suivre le rythme de la Polo. Derrière, Mattias Ekström partait à la faute dans l’épingle avant la ligne d’arrivée lors du troisième tour. Idéal pour donner de l’air à Anton Marklund qui décroche son premier podium de la saison, le premier pour la Mégane également !

Le contact entre Bakkerud et Kristoffersson au premier virage a été rapidement placé « sous investigation ». Malgré une première réprimande hier pour un contact rugueux sur Timmy Hansen, l’ancien pilote officiel Volkswagen n’a pas été pénalisé. Sans surprise, il remporte sa quatrième victoire de la saison, la première lors de la course du dimanche. Avec les déboires d’Ekström hier et aujourd’hui en finale, Kristoffersson possède désormais 27 points d’avance sur son rival à deux manches de la fin de la saison. Autrement dit, le troisième titre est tout proche…

Les Audi A1 volantes du Volland Racing dominent le Super1600 en EuroRX.

Trois manches qualificatives, trois vainqueurs différents mais trois succès de pilotes Volland Racing ! Gergely Maton a remporté la Q1, Artur Egorov a gagné en Q2 avant que Yuri Belevskiy devance ses coéquipiers en Q3. A l’issue des manches qualificatives, les 5 pilotes du Volland Racing sont aux cinq premières places : Belevskiy devance Marton, Egorov, Kniazev et Bermingrund. Les qualifications ont été marquée par le tonneau de Rasmus Tuominen en Q3. Le finlandais a chuté au classement et s’est retrouvé dixième avant les semi-finales.

En semi-finales, pas de miracle pour Tuominen. Parti de la dernière ligne, le finlandais a attaqué très fort pour tenter de s’immiscer entre les Audi et les Skoda afin d’aller en finale. Deuxième avant de prendre son tour Joker, le pilote SET Promotion échoue à l’arrivée au quatrième rang, juste derrière Joao Ribeiro qui se qualifie à nouveau pour la finale. Dans l’autre semi, Belevskiy n’a fait qu’une bouchée de la concurrence. Deuxième, Josef Susta place sa Skoda à presque 8 secondes du russe. Artur Egorov bat Marius Bermingrund dans le duel pour la troisième place qualificative.

En finale, Belevskiy a pris les commandes de la course dès le premier virage. Il s’est envolé vers un deuxième succès consécutif. Quadruplé Audi/Volland Racing puisque le podium est complété par le hongrois Marton devant le russe Kniazev. Egorov terminant finalement quatrième devant les Skoda Fabia de Ribeiro et Susta.

Il reste une manche pour cette mini saison 2020 de l’EuroRX Super1600. Belevskiy repart d’Espagne avec 8 points d’avance sur Gergely Marton et déjà 20 sur le troisième, Artur Egorov. Tout se jouera entre les deux premiers lors du Rallycross d’Allemagne sur le Nürburgring en décembre !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR