Le Mag Sport Auto

Rallycross, le WorldRX vers la Russie ?

Rallycross, le WorldRX vers la Russie

Alors que la saison 2019 du Championnat du Monde de Rallycross est à une manche de son terme, les rumeurs commencent à fleurir sur la saison 2020. L’an passé, l’arrêt des constructeurs était au centre de la « Silly Season ». Cette année, d’autres domaines pourraient être au cœur des discussions au sujet du WorldRX 2020. A commencer par les manches qui composeront le calendrier de la prochaine saison. Et, la Russie serait en bonne position pour accueillir une toute nouvelle manche.

La Russie prête à accueillir le WorldRX ?

C’est un fait, les russes sont de plus en plus nombreux à venir disputer le championnat du monde ou le championnat d’Europe de Rallycross. En WorldRX, Timur Timerzyanov nous régale depuis le lancement de ce championnat en 2014 après avoir décroché deux titres de champion d’Europe (2012 et 2013). Timur ayant même remporté sa première manche mondiale cette année, lors du tout premier Rallycross de Spa. Le jeune Matvey Furazhkin (champion d’Europe d’Autocross) vient de faire ses débuts en WorldRX sur la Skoda Fabia du Team ES Motorsport.

En RX2 (la formule de promotion du Championnat du Monde de Rallycross, précédemment nommée Supercar Lites), Vasiliy Gryazin roule avec SRT depuis 2016 et a même été rejoint par son frère Nikolay Gryazin lors du Rallycross de Lohéac.

Du côté de l’EuroRX, la catégorie Super1600 pourrait presque ressembler à une coupe de l’ex-URSS. Aydar Nuriev, un russe, vient même d’être titré ce week-end à Riga. Artur Egorov termine troisième du championnat devant Yuri Belevskiy (licence suisse), et Egor Sanin. 4 russes dans les 5 premiers au championnat EuroRX Super1600 cette saison. On peut également citer Marat Knyazev (Skoda, 7e au championnat), ou encore Timur Shigabutdinov présent depuis 2014 et qui vient de décrocher sa première victoire à Riga.

Aydar Nuriev et Timur Shigabutdinov

Bref, les russes semblent avoir un véritable intérêt pour le Rallycross comme pour les sports mécaniques en général (Rallye-Raid, Rallye avec Alexey Lukyanuk en ERC, Drift, F1 bien entendu…). Si certains championnats FIA (Cross-Country, F1…) vont en Russie, ce n’est pas encore le cas pour le Rallycross. Mais, cela pourrait changer très rapidement. Selon les derniers bruits de couloir, la Russie intégrerait le WorldRX dès 2020.

Maintenant, reste à savoir où et dans quelle mesure. Une dixième manche dès 2020 comme en 2018 ? Ou à la place d’une des manches actuelles ? Sur un vrai circuit de Rallycross ou sur le circuit de F1 à Sochi ? La première option semble la plus probable avec l’ouverture de quelques circuits terre près des grandes villes en Russie.

Rien d’officiel pour l’instant, mais cela semble logique. La Russie reste un grand marché automobile et le WorldRX souhaite se mondialiser… à moindre coût ou avec des partenariats (comme celui passé avec le circuit Yas Marina à Abu Dhabi). Affaire à suivre.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR