Le Mag Sport Auto

Rallycross, les suédois en grande forme à Lohéac !

Rallycross, les suédois en grande forme à Lohéac !

Après un trio inédit leader hier soir, la journée du dimanche fut très disputée mais s’est terminée sur une note un peu plus classique. Le Rallycross de Lohéac, 8e manche du WorldRX 2019, a été salvateur pour les pilotes suédois. En EuroRX, Aydar Nuriev décroche le gros lot avec une victoire et le titre en Super 1600 ! En mondial, Andreas Bakkerud passe en tête du championnat… mais pour un seul point !

Rallycross Lohéac : les Hansen repartent victorieux de Bretagne.

Dès la troisième manche qualificative, le classement intermédiaire a été bouleversé. Grâce à sa victoire en Q3, Andreas Bakkerud est passé en tête du général devant Toomas Heikkinen et Niclas Grönholm. Pourtant sixième de la Q3, Timmy Hansen a su faire un bon au classement passant alors quatrième. Rokas Baciuska et Timo Scheider ont chuté au cinquième et au sixième rang. Dans l’ultime séance de qualification, Timmy Hansen a réussi à réaliser le meilleur temps. L’occasion de passer en tête du classement intermédiaire. Second en Q4, Rokas Baciuska est alors revenu dans le top 3, juste devant Andreas Bakkerud, auteur du onzième temps lors de cette dernière séance de qualification. Timur Timerzyanov se qualifiait de justesse pour les semi-finale, au détriment des pilotes français. Guerlain Chicherit a échoué au treizième rang. Fabien Pailler termina quatorzième de ces qualifications bretonnes devant Cyril Raymond. Pour sa première apparition en WorldRX, Matvey Furzhakin n’a pas brillé et termine vingtième au classement intermédiaire.

En semi-finale, Andreas Bakkerud, alors nouveau leader du championnat, a réalisé une superbe performance en terminant premier devant Timmy Hansen et Anton Marklund. Malheureusement, Toomas Heikkinen n’a pas su se faire une place en finale après un superbe week-end de qualification. Dans l’autre semi-finale, Niclas Grönholm a réalisé une course d’un très haut niveau. Le finlandais a aisément dominé Rokas Baciuska, qui a confirmé sa grande forme sur le circuit breton. De justesse, Kévin Hansen est allé décrocher son billet pour la finale aux dépends de Timo Scheider. De même, Timur Timerzyanov et Liam Doran se sont arrêtés en semi-finale.

En finale, Andreas Bakkerud s’est fait bousculer au premier virage. Le norvégien luttant pour éviter de se planter dans le bac à sable voyait ses chances de victoires s’envoler. Devant, Timmy Hansen virait en tête avec une certaine facilité. Derrière, la bagarre entre Anton Marklund et Kévin Hansen faisait rage. De même, Rokas Baciuska semblait capable de décrocher son premier podium en WorldRX. A l’issue des 6 tours de course, c’est Timmy Hansen qui a remporté le Rallycross de Lohéac 2019. Il triomphe pour la deuxième fois de sa carrière en Bretagne. Anton Marklund s’offre une très belle deuxième place. Soit, son meilleur résultat de la saison (pour mémoire, il fut disqualifié à Hell après avoir remporté la finale) ! Kévin Hansen décroche un podium inespéré quand on sait qu’il était dixième à l’issue des qualifications et qu’il s’est qualifié de justesse pour la finale. Une troisième place qui avait l’odeur d’une victoire pour le cadet des Hansen.

Au championnat, Andreas Bakkerud reste en tête pour un seul petit point ! Les frères Hansen sont ex-æquo, mais Timmy Hansen profite de sa victoire pour passer devant son frère Kévin.

EuroRX, Larsson titré, Nuriev rate le coche pour un point

Comme à Estering, Robin Larsson a connu un coup de mou le dimanche. Mais, le suédois a su se ressaisir pour sa semi-finale et la finale ! Le suédois a dominé son sujet en semi-finale avant de faire cavalier seul en finale. Au volant de son Audi S1 ex-EKS, Larsson a profité de l’abandon de Bryntesson en semi-finale pour décrocher le titre en championnat d’Europe de Rallycross. Une magnifique consécration pour l’ancien pensionnaire du WorldRX chez Olsbergs MSE.

La semi-finale 1 a été marquée par un gros accident. Après le premier virage, carambolage entre quatre pilotes : Mikko Ikonen, Thomas Bryntesson, Laurent Bouliou et Andréa Dubourg. Triste fin de journée pour Laurent Bouliou qui a réalisé un magnifique 5e temps en Q3, en remportant sa série, et en terminant même devant Larsson ! Grandiose ! Malheureusement, le pilote breton n’a pas pu aller chercher une finale en EuroRX suite à ses multiples contacts avec Ikonen et Andrea Dubourg. Bouliou terminant dans le bac à sable. De même, pris dans ce tourbillon de Supercars, Thomas Bryntesson a dû abandonner. Pire encore, Mikko Ikonen a eu un violent impact avec le mur de pneu. Le finlandais a dû être évacué par ambulance. Nous attendons encore de ses nouvelles. A noter qu’Andréa Dubourg a pu repartir lors du redépart après le drapeau rouge, met ce après des réparations de plusieurs minutes… De quoi lui permettre d’aller en finale.

En finale, Andréa Dubourg s’est accroché avec René Münnich, empêchant l’allemand de décrocher un nouveau podium. Néanmoins, son frère Jean-Baptiste, est allé décrocher un beau podium « à domicile ». Le meilleur résultat d’un français ce week-end à Lohéac. Tamas Karai réalisant son meilleur résultat de la saison avec cette belle troisième place. Dubourg et Münnich abandonnant au premier tour, Antoine Massé avait le champ libre pour réaliser une belle prestation. Néanmoins, le champion de France de Rallycross 2018 échoue à une demie-seconde du podium.

En Super1600, les français Maximilien Eveno et Jérémy Terpereau ont réussi à se qualifier pour la finale, privant les pilotes d’Audi du Volland Racing d’un « rasso A1 » en finale. En finale, tout s’est joué de manière relativement serrée derrière Aydar Nuriev… le russe était sur une autre planète en finale, transfiguré par rapport aux manches qualificatives où il a dû attendre la Q4 pour réaliser le meilleur temps. Nuriev gagne avec presque 6 secondes d’avance sur son dauphin ! Ce dernier n’est autre que Yuri Belevskiy. Le russe à la licence suisse continue son excellente dynamique après sa 3e place à Holjes et sa victoire à Estering. Triste fin de finale pour Gergely Marton qui a tout perdu dans l’ultime virage du circuit de Lohéac suite à une crevaison. Le hongrois passant de la deuxième à la cinquième place… entre les français Maximilien Eveno et Jimmy Terpereau. Artur Egorov complétant le podium. Malheureusement pour Aydar Nuriev, le titre en EuroRX Super1600 attendra la Lettonie ! Le russe échouant à le décrocher à Lohéac pour un petit point…

RX2, Oliver Eriksson attendra l’Afrique du Sud !

En RX2, Oliver Eriksson a vu Jesse Kallio mettre fin à ses rêves de titre prématuré sur le sol breton. Le finlandais ne lâchant pas le morceau durant tout le week-end. Malheureusement, Kallio a connu quelques déboires en finale et n’a pas pu aller décrocher mieux que la dernière place. Devant, Eriksson voit la victoire lui filer entre les doigts pour une demie-seconde dans l’ultime virage du circuit de Lohéac ! C’est Ben-Philip Gundersen qui rafle la mise, la deuxième victoire consécutive du norvégien qui en profite pour passer troisième au championnat devant le jamaïcain Fraser McConnel, quatrième. Vasiliy Gryazin a réussi à se qualifier pour la finale, à l’inverse de son frère Nikolay Gryazin qui a échoué en semi-finale après une mauvaise stratégie de joker. L’aîné des frères Gryazin termine 5e à Lohéac.

Malheureusement, pas de miracle pour Damien Meunier. Le jeune et talentueux pilote français s’est classé cinquième de sa semi-finale, derrière William Nilsson et Peter Narsa, le pilote de moto-neige.

Prochain rendez-vous pour le Championnat du monde de Rallycross, le WorldRX de Lettonie. On y retrouvera l’EuroRX également. Le RX2 fait une longue pause… prochain rendez-vous, l’Afrique du Sud le 9 novembre.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR