Le Mag Sport Auto

Rallycross, Loeb troisième au Canada

Rallycross, Loeb troisième au Canada

Ce week-end se déroulait la 7e épreuve du Championnat du Monde de Rallycross. Une nouvelle fois, Johan Kristoffersson a gagné alors que Sébastien Loeb mettait un peu de suspens pour aller décrocher son cinquième podium de la saison.

Rallycross du Canada, Kristoffersson encore et toujours, Loeb tape mais s’offre un podium.

Ce week-end, le Circuit Trois-Rivières offrait le 7e terrain de jeu de la saison au Championnat du Monde de Rallycross. 9e à l’issue des deux premières manches qualificatives, Johan Kristoffersson a écrasé la concurrence le dimanche. Premier après la quatrième manche qualificative, le pilote PSRX est allé chercher sa 6e victoire de la saison ! Derrière, Peugeot conclut un bon week-end avec un double podium. Leader jusqu’en Q3, et vainqueur des deux premières manches qualificatives, Sébastien Loeb décroche un cinquième podium cette saison. Pourtant, en semi-finale, Loeb aurait pu tout perdre dans le dernier tour en tapant le mur. Au final, il perd juste une place.

Deuxième, Timmy Hansen aura su monter en puissance tout au long du week-end. Un peu comme Mattias Ekström qui sauve la maison Audi Sport en terminant quatrième. Andreas Bakkerud était plus fort ce week-end, mais un contact en semi-finale aura ruiné son week-end. Le norvégien ayant pourtant tout tenté pour qualifier son Audi S1 EKS. Petter Solberg marque le pas et termine cinquième de la finale devant Janis Baumanis.

Au championnat, Loeb et Hansen remontent au classement quand Bakkerud et Solberg descendent. Mais, il n’y à que 6 points entre le deuxième (Loeb) et le Sixième (Ekström) ! La lutte pour le titre de vice champion du monde de Rallycross va être intense. Tout l’inverse de celle pour le titre de champion du monde 2018. En effet, Johan Kristoffersson semble totalement intouchable. Indéniablement regrettable pour le spectacle.

Il n’y avait que 15 concurrents en Supercar, pour 12 places en semi-finales. Malheureusement, le week-end fut on ne peut plus délicat pour GCK dont les deux pilotes n’ont pas pu se qualifier pour les semi-finales. La faute à des accrochages pour Guerlain Chicherit et à un manque de réussite pour Jérôme Grosset-Janin.

A noter, belle victoire d’Oliver Eriksson en RX2. Il devance Guillaume de Ridder et Cole Keatts.

Prochain rendez-vous du Championnat du Monde de Rallycross, le WorldRX de France, à Lohéac !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR