Le Mag Sport Auto

Rallycross, Samuel Peu décroche le sacre en Mayenne !

Rallycross, Samuel Peu décroche le sacre en Mayenne !

Si l’an passé il avait fallu attendre la fin des manches qualificatives de l’ultime manche de la saison, cette année, Samuel Peu a décidé de s’offrir un peu d’avance. Ainsi, le « Tom Hanks » du Rallycross français est allé décrocher son deuxième titre dans la catégorie Supercars. Le tout, avec une superbe victoire sur le circuit de Mayenne dans des conditions délicates.

Samuel Peu devient le Champion de France 2019 de Rallycross !

Sans trop de surprise, et après une saison à mi-chemin entre stratégie et domination, Samuel Peu a décroché son deuxième titre de Champion de France de Rallycross dans la catégorie Supercars. C’est le 5e titre d’une Peugeot 208 Supercar en France en six saisons ! Preuve de la domination de cette voiture chez nous. Après un samedi ensoleillé, le dimanche a laissé place à la pluie sur le circuit de Mayenne. De quoi avoir le droit à quelques surprises, comme la victoire en Q3 de David Meslier. Un beau retour après son accident à Lohéac.

En Finale, Samuel Peu devait contenir un Jean-Sébastien toujours en très grande forme. Pourtant, une casse mécanique en Q4 aurait pu marquer la fin du week-end de l’ancien pilote de rallye. Mais, c’est le futur champion de France 2019 qui est venu au secours du pilote de la DS3 ex-Timerzyanov en lui donnant la pièce qu’il fallait pour pouvoir repartir. Un très beau geste à la hauteur du champion qu’est Samuel Peu. Jean-Sébastien Vigion décroche une belle seconde place en finale et continue de revenir sur Philippe Maloigne dans la quête du titre de vice-champion. Maloigne ayant terminé quatrième en finale… derrière un David Olivier (Dacia Logan RX) des grands jours ! Jochen Coox décrochait une correcte 5e place pour sa deuxième finale de la saison.

En Super1600, si la pluie est venue redistribuer les cartes le dimanche matin, le reste de la journée fut plus calme. Yvonnick Jagu, déjà titré, est allé chercher une sixième victoire cette saison. Il devance Jérémy Lambec et David Moulin. Auteur d’un super week-end, Nicolas Eouzan se dirigeait vers un nouveau podium. Malheureusement, une casse mécanique est venue contrarier les plans du costarmoricain. Cependant, grâce à ses belles performances en manches qualificatives et en semi-finale, Eouzan revient dans la course pour la 3e place du championnat.

Division 3 et Division 4 : Destruction Derby à Mayenne !

En Division 3, David Vincent avait prévenu : objectif victoire pour cette épreuve à Mayenne. Cette fois-ci, le breton a su esquiver les soucis mécaniques. Terminant premier à l’issue des manches qualificatives, il est allé chercher la victoire en semi-finale puis en finale. Le titre attendra cependant Dreux, Benoit Morel le privant de ce sacre en terminant à nouveau sur le podium (3e place). Comme à Châteauroux puis à Lessay, Maxime Sordet s’offre un second podium consécutif en décrochant, comme à Pont-de-Ruan, une belle deuxième place. En finale, le départ a été marqué par l’abandon de Laurent Jaquinet et Nicolas Beauclé au premier virage. Juste avant, c’est Anthony Lanoe qui a dû renoncer à la finale. Au volant de l’ancienne voiture de Christophe Saunois, Alexandre Janot a réalisé une belle course et termine quatrième.

Du côté de la Division 4, la finale risque de faire parler encore longtemps… Avant, et malgré sa disqualification en Q1, Ivan Bedouet a effectué un superbe retour après sa blessure au bras. Le Mayennais a montré que sa « Rebecca » avait de solides arguments, même sous la pluie ! 5e en Q3 et Q4, puis troisième lors de sa semi-finale en partant de la dernière ligne. Malheureusement, en finale, une casse mécanique l’empêchera de jouer un bon résultat.

Et d’un côté, c’est peut-être mieux ainsi… En effet, au premier virage, il y a eu du gros contact ! Un carambolage entre Dorian Deslandes, Jean-François Blaise et Xavier Goubill. Par la suite, difficile de dire exactement ce qu’il s’est passé. Mais, il y a eu du contact et quelques mauvais gestes. Fraîchement titré en Division 4, Xavier Goubill semble avoir eu un coup de volant un peu malheureux envers Jean-François Blaise. A moins que l’affaire soit bien plus compliquée que ça ? En tout cas, l’après-course fut très houleuse, et l’est encore… Dreux s’annonce très tendu en Division 4. Il sera intéressant d’attendre les caméras embarquées de tous les pilotes pour se faire une véritable idée du carnage de la D4 à Mayenne.

Mais que s’est-il passé entre Goubill et Blaise ?

Devant, Geoffroy Blanchard a fait cavalier seul vers une belle victoire, son meilleur résultat de la saison ! Il termine avec plus de 13s d’avance sur Jessica Tarrière-Anne qui s’offre un beau podium à domicile. Franck Perrot place une seconde Honda Civic sur un podium assez inédit.

Twingo Cup, Dufas vers le titre, Pottier titrée en féminine !

En Twingo Cup aussi il y a eu pas mal de contacts durant tout le week-end, mais Romain Masselin a triomphé de l’adversité et décroche sa première victoire de la saison. Il se paye le luxe de devancer un surprenant Brandon Gauthier et, surtout, Dylan Dufas. Le poulain de Damien Meunier, grâce à ce nouveau podium, fait un pas vers le titre. Néanmoins, il devra attendre Dreux et son duel direct avec Christophe Lortie pour être titré… ou non. Lortie perd quelques précieux points en en abandonnant lors de la finale.

Chez les filles, Alizée Pottier et Constance Chrétien ont dû abandonner très rapidement en finale. La victoire est allée à Mélanie Lefrançois, pour la troisième fois de la saison. Néanmoins, malgré cet excellent résultat, Alizée Pottier décroche ce pourquoi elle s’était engagé : le titre chez les féminines ! Après la fin de saison chaotique l’an dernier, la jeune pilote change la donne et rectifie le tir cette saison. Un beau titre qui en appelle un autre … même si Alizée nous a dit qu’elle ne roulerait pas l’an prochain. En Mayenne, Ludivine Le Ferrand, pour son premier Rallycross comme pilote, est allée décrocher une belle deuxième place. Marine Danveau complète le podium devant Estelle Lambec.

Alizée Pottier est championne de France 2019 !

Dernier Rendez-vous pour le Championnat de France de Rallycross 2019, le Season Finale à Dreux (12-13 octobre). On a déjà hâte, même si presque tous les titres sont joués…

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR