Le Mag Sport Auto

Rallycross, Subaru puissance 3 en ARX !

Rallycross, Subaru puissance 3 en ARX !

Le championnat américain de Rallycross (ARX) a repris ses droits depuis juin. Le week-end dernier, c’est une double manche qui s’est tenue à Madison dans l’Illinois. Après Scott Speed pour sa première course chez Subaru, ce sont ses deux coéquipiers qui ont su triompher de finales très disputées ! Un carton plein pour Subaru !

Americas Rallycross : trio gagnant pour Subaru !

En difficulté les années précédentes face aux Volkswagen Beetle d’Andretti Autosport, Subaru frappe fort en ce début de saison 2019. Déjà, l’arrivée de Scott Speed était un sacré coup et sa victoire lors de la première manche prouvait la qualité de l’Impreza RX 2019. Ce week-end, l’ARX of Gateway à Madison dans l’Illinois, a démontré que tous les pilotes Subaru étaient en mesure de gagner !

Lors de la première finale, le samedi, c’est Steeve Arpin (Ford Fiesta) qui a dominé toute la course… avant de tout perdre dans le dernier virage. Chris Atkinson a tenté une manœuvre de dépassement très limite mais qui lui a permis de remporter la course sur la ligne d’arrivée ! La direction de course a décidé de statuer immédiatement sur cette manœuvre discutable qui aurait valu au pilote Australien une disqualification en Rallycross France ou même en WorldRX. Mais, aux USA, pays du spectacle, la manœuvre fut validée et la première victoire d’Atko en Rallycross également ! Steeve Arpin terminant deuxième et en tête-à-queue ! Patrick Sandell, pénalisé de 5s en semi-finale pour une manœuvre similaire à celle d’Atkinson, termina troisième devant Scott Speed ! Auteur d’un départ canon, Tanner Foust terminait dans le bac à sable dès le premier tour. Travis Pecoy complétant le top 5 de la finale alors qu’il était à deux doigts de ne pas pouvoir prendre le départ suite aux réparations effectuées sur sa Fiesta.

Au cours de la seconde manche à l’ARX of Gateway, le dimanche, on retrouvait les mêmes 6 pilotes en Finale. Et oui, ils n’étaient que 7 engagés sur les manches 2 et 3 de l’Americas Rallycross 2019. Cabot Bigham, deuxième pilote chez Andretti Autosport, était encore le dindon de la farce en se retrouvant quatrième de sa semi-finale (pour 3 qualifiés alors que dans l’autre semi-finale ils étaient 3). Car, contrairement au GRC, tous les semi-finalistes ne sont pas qualifiés pour la finale. Rageant pour Bigham compte tenu du faible nombre d’engagés…

En finale, Travis Pecoy nous a refait le coup du suspens avant le départ. Puis, dès le premier virage, Patrik Sandell et Tanner Foust ont réussi à s’échapper devant. Scott Speed suivant avec Chris Atkinson. La victoire allait se jouer dans le tour joker. Et, plutôt que de se la jouer stratégique, Tanner Foust s’est entêté à poursuivre et coller Sandell sans jamais pouvoir le doubler. Idéal pour permettre à Scott Speed de revenir sur lui et de perdre sa deuxième place en prenant le Joker dans le dernier tour. Patrik Sandell offre ainsi un 3/3 à Subaru et Scott Speed complète un magnifique doublé pour la marque japonaise !

Au championnat, Speed se détache avec 79 points. C’est 12 de plus que Tanner Foust. Le pilote Volkswagen est poursuivi par Patrik Sandell, Chris Atkinson et Steeve Arpin ! Ces quatre pilotes se tiennent en 3 petits points ! La prochaine manche, disputée sur le circuit de Trois-Rivieres en marge du WorldRX, s’annonce d’ores et déjà décisive pour la course au titre. Et oui, en Americas Rallycross, nous sommes déjà à mi-saison après 3 épreuves !

En ARX2, le champion 2018, Conner Martell, était de retour et il l’a montré sur la piste. Il a, en effet, remporté les deux épreuves de cet ARX of Gateway ! Malgré un raté lors de la semi-finale de la première manche, Fraser McConnell conforte son statut de leader du championnat grâce à sa belle deuxième place le dimanche.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR