Le Mag Sport Auto

Rallycross : Timmy Hansen bat Kristoffersson à Barcelone !

Rallycross Timmy Hansen bat Kristoffersson à Barcelone !

Au terme d’une finale très disputée, Timmy Hansen fait honneur à son titre de champion du monde et décroche sa première victoire de la saison ! Pour la première fois en 2020, Johan Kristoffersson ne gagne pas la course du samedi. En Super1600, Yuriy Belevskiy (Audi A1) remporte la manche d’ouverture de la saison.

Rallycross de Barlone : Timmy Hansen défi Kristoffersson !

Comme depuis le début de la saison à Holjes, en Suède, Kristoffersson a remporté la Q1. Mais la Q2 a été très mouvementée. La Polo du suédois s’est pris le mur au premier virage, s’est retrouvée sur deux roues avant de percuter un autre mur peu après. Mais tout ceci n’a pas empêché Kristoffersson de remporte sa course puisque dans le même temps Robin Larsson a dû abandonner suite aux contacts du premier virage alors qu’il menait la course. La Q2 fut remportée par Andreas Bakkerud. Le norvégien décroche son premier succès en qualifications cette saison. Les Megane GCK marchent mieux ce week-end, la preuve avec ce résultat de « Baby Blue ». Malheureusement, Liam Doran et Anton Marklund n’ont pas eu autant de réussite que Bakkerud. Si le norvégien termine 3e au classement intermédiaire, Marklund n’est que 8e et Doran 10e. Sans surprise, Kristoffersson remporte les manches qualificatives devant Timmy Hansen. Kévin Hansen et un Mattias Ekström en difficulté avec son Audi sur ce circuit complètent le top 5.

En Semi-final, Timo Scheider a abandonné suite aux contacts au premier virage. Le pilote Seat termine tristement cette première journée de course qui avait mal commencé avec une panne lors du Warm Up et une autre en Q1. Pour sa première participation de l’année, Oliver Bennett (Mini) s’offre une semi-finale. Pas mal pour un retour. L’anglais termine 5e de la Semi-Finale 1 remportée par Kristoffersson devant Ekström et Bakkerud. Dans l’autre semi-finale, les frères Hansen auront fait cavaliers seuls en tête pendant que le trio Grönholm/Marklund/Larsson se bagarrait pour la troisième place. Avantage au pilote Hyundai qui rejoint les Hansen en finale.

Comme en Q2, Johan Kristoffersson s’est fait tasser sur le mur au premier virage de la finale. Malgré ce choc le leader du championnat n’a pas connu de défaillance mécanique. Sa Polo semblant incassable. Chaussé de 4 pneus neufs, Timmy Hansen a roulé sur un très gros rythme et mis en place une stratégie sans faille avec son frère Kévin. Ainsi, lorsque Kristoffersson a pris son tour Joker, le champion du monde de Rallycross 2019 a pu passer en tête de la course. Malgré une grosse charge du double champion du monde, Timmy Hansen n’a rien lâché et s’offre une magnifique première victoire cette saison ! Kévin Hansen complète le podium et pouvait exulter de joie pour son frère. Niclas Grönholm termine quatrième devant Mattias Ekström et Andreas Bakkerud. Pas de miracle pour Baby Blue.

A noter de nombreux absents ce week-end. ES Motorsport n’est pas là, la troisième Hyundai i20 du GRX Team (pour Krisztián Szabo) n’est pas au départ non plus. Ferratum Team devait engager deux Fiesta ce week-end dont une pour la révélation de Kouvola, Juha Rytkonen. Mais ni lui ni Jani Paasonen ne sont présents. Le Team Unkorrupted de Guerlain Chicherit a même carrément déclarer forfait ! Bref, seuls 16 pilotes sont au départ. Mandie August devient la deuxième femme de l’Histoire à rouler en WorldRX en remplaçant René Munnich, absent également.

Rendez-vous demain pour la seconde course à Barcelone. Kristoffersson remportera-t-il sa première « course du dimanche » ? Début de réponse demain matin avec la Q1.

Yuri Belevskiy premier vainqueur de la saison en Super1600.

Avec l’annulation du Rallycross du Portugal la FIA a dû placer une double manche pour le Super1600 également à Barcelone. Ainsi, comme en WorldRX, 3 manches qualificatives, deux semi-finales et une finale étaient au programme aujourd’hui. Gergely Marton a remporté les manches qualificatives devant Yuri Belevskiy. Le norvégien Marius Bermingrund se classant troisième. L’invité surprise du Volland Racing pour cette saison réalise un très bon début de course. Pour le retour de SET Promotion en Super1600, leur pilote Rasmus Tuominen terminant quatrième. Seuls 12 pilotes étaient présents au départ dont le français Jérémy Lambec (Skoda Fabia). Le breton terminant dixième.

Lors des semi-finales, les pilotes Audi/Volland Racing ont dominé les débats. Seuls Rasmus Tuominen et Joao Ribeiro (Skoda Fabia) ont su décrocher leur billes en plus des pilotes aux Audi A1. En finale, le vainqueur du Rallycross de Dreux 2019 a prix un excellent départ et s’est installé en tête de la course très rapidement. Ensuite, Yuri Belevskiy a contenir les assauts de Gergely Marton pour s’assurer la victoire. Tuominen surprend Bermingrund et Egorov et monte sur le podium.

Demain, le pilote SET Promotion tentera de surprend les pilotes du Volland.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR