Le Mag Sport Auto

Rallycross : Timmy Hansen de justesse devant Bakkerud à Silverstone.

Rallycross Timmy Hansen de justesse devant Bakkerud à Silverstone.

C’est ce week-end que la quatrième manche du Championnat du Monde de Rallycross s’est disputée à Silverstone, au Royaume-Uni. Pour la deuxième fois de la saison, la victoire est revenue à Timmy Hansen (Peugeot 208 WRX). De son côté, Andreas Bakkerud n’est pas passé loin d’une première victoire.

Rallycross de Silverstone : Hansen encore, Bakkerud à un tour près.

Trois vainqueurs en trois manches, on pouvait déjà imaginer Andreas Bakkerud (Audi S1 WRX) devenir le quatrième vainqueur de la saison. Surtout quand on l’a vu remporter Q3 et Q4 devant les Hansen. Mais, le pilote norvégien n’a pas su concrétiser. Si, en finale, il a longtemps été le leader de la course, une erreur de stratégie par rapport au Tour Joker le prive de la victoire. En prenant son Tour Joker un tour plus tôt, Andreas Bakkerud aurait sûrement pu aller chercher cette victoire dont il rêve depuis 2016 (année de sa dernière victoire en WorldRX).

Au final, c’est Timmy Hansen qui confirme la domination de la fratrie Hansen sur ce début de saison en décrochant une seconde victoire. L’ancien pilote Peugeot Sport prend logiquement la tête du championnat. D’autant plus que son frère Kévin, alors leader du championnat, est parti à la faute en semi-finale. Un tête-à-queue dans le Tour Joker au cours du dernier tour qui le prive de finale et lui coûte le leadership au championnat.

Troisième, Anton Marklund décroche enfin son premier podium en WorldRX ! Auteur d’un très bon début de saison, le pilote GCK rencontrait un peu de malchance depuis le début de la saison. Le voici récompensé avec une belle troisième place. D’autant plus qu’en finale, il était face à 3 Audi, 1 Peugeot Hansen et la Seat de Timo Scheider. Une belle récompense pour l’équipe de Guerlain Chicherit qui décroche son deuxième podium en WorldRX, mais le premier décroché sur la piste et non sur tapis vert. Anton Marklund aura à cœur de récidiver en Norvège mi-juin.

Krisztián Szabó a su retrouver le chemin d’une finale après sa belle performance d’Abu Dhabi. Le pilote EKS termine cinquième devant Liam Doran victime d’une casse mécanique.
On notera la belle performance d’Oliver Bennett. A domicile, l’ancien pilote de Motocross a su décrocher sa toute première semi-finale en WorldRX ! On l’a senti plus incisif et plus motivé que jamais.

De son côté, Joni Wiman, toujours remplaçant de Niclas Grönholm, n’a pas su décrocher une deuxième finale d’affilée. En effet, le finlandais s’est fait piéger dans le premier tour de sa semi-finale. Sur le toit, il a entraîné un drapeau rouge et le redépart de la course, sans lui… Mais le bon niveau de performance était encore au rendez-vous.

Robin Larsson triomphe en EuroRX.

Au volant d’une Audi S1 EKS, Robin Larsson était le grand favori à Silverstone. Déjà vainqueur de la première manche du RallyX Nordic, le suédois s’est offert trois victoires en 4 manches qualificatives avant de gagner sa semi-finale et la finale ! Derrière, Thomas Bryntesson a montré qu’il faudrait compter sur lui cette saison. Avec sa Polo Ex-Kristoffersson, Bryntesson a été le dauphin de Larsson durant tout le week-end. Derrière, les frères Dubourg ont su porter haut les couleurs françaises. Au final, les deux ont su atteindre la finale. Mais, seul Jean-Baptiste Dubourg a su se hisser sur le podium. Andréa, quant à lui, termine cinquième. Il devance un certain Pontus Tidemand. L’ancien pilote Skoda Motorsport en WRC-2 a fait voler la Volkswagen Beetle de l’équipe Eklund Motorsport. Le suédois a offert le meilleur résultat à la Beetle en WorldRX avec une belle sixième place (cinquième à l’issue des manches qualificatives).

larsson eurorx

Enfin, en RX2, ils n’étaient que 11 au départ. Sans surprise, c’est Oliver Eriksson qui a décroché une nouvelle victoire (la troisième consécutive). Le suédois devance le finlandais Jesse Kallio, qui confirme sa montée en puissance. Vasiliy Gryazin décroche son premier podium de la saison. A l’inverse, déception pour Fraser McConnel qui n’a pas su aller en finale. Le jamaïcain échoue de peu à la quatrième place de semi-finale juste derrière Anders Michalak qui terminera dernier de la finale après un abandon au premier virage. Une finale du RX2 marquée par deux re-départs !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR