Le Mag Sport Auto

Rallye du Touquet, entretien avec Jourdan Serderidis

Rallye du Touquet, entretien avec Jourdan Serderidis

A défaut du Rallye des Routes du Nord, Jourdan Serderidis est bel et bien venu dans le Nord… mais pour le Rallye du Touquet 2018. L’occasion de se faire plaisir au volant d’une nouvelle auto (Skoda Fabia R5) et d’affronter le gratin du rallye français. Au final, une treizième place au général. Le pilote du J-Motorsport a accepté, une fois de plus, de répondre à nos questions.

Rallye du Touquet, Jourdan Serderidis pour une première en France.

Le Mag Sport Auto : Bonjour Jourdan, 13e au général pour votre premier Rallye du Touquet et 6 mois après votre dernier rallye asphalte. Quel est votre sentiment après ce rallye ?
Jourdan Serderidis : J’espérais un top-10 avant le rallye mais face à autant de concurrents talentueux équipés d’un matériel équivalent ou même supérieur, dans des conditions généralement très clémentes, je ne peux pas revendiquer mieux. J’ai crevé deux fois (alors que je ne crève presque jamais) mais à part cela, j’ai fait ma course. Dans l’après-midi du deuxième jour, j’ai progressé au niveau du pilotage, ce qui prouve bien que j’ai toujours besoin de beaucoup de kilomètres pour aller (plus) vite.

LMSA : Comment avez-vous trouvé ce rallye et son organisation ?
JS : Sincèrement, j’ai adoré. Le parcours est naturel, extrêmement vite. L’organisation est hyper chaleureuse. J’ai été accueilli personnellement comme une star (ce que je ne suis évidemment pas) mais c’est jamais mauvais pour l’égo (rires)…

LMSA : On dit souvent que les rallyes du Nord ressemblent à ceux de Belgique, votre avis ?
JS : Non, le climat est le même mais le grip est vraiment meilleur au Touquet. La Belgique a le réseau routier le plus pourri d’Europe.

LMSA : C’était votre première au volant de la Skoda Fabia R5, quel est votre sentiment sur la « meilleure des R5 » ?
JS : Et bien : c’est la meilleure des R5 ! Hyper facile à appréhender et à piloter. Et plus les conditions sont difficiles, plus la différence devrait être marquante. C’est un vrai bonheur de rouler avec cette voiture.

LMSA : Peut-on imaginer vous revoir en France cette année ?
JS : Logiquement non. Mes objectifs principaux sont l’Acropole, le Deutschland et l’Australie avec M-Sport et la Fiesta WRC. Ma préparation à ces manches n’est pas encore totalement définie mais je ne pense pas que ce sera en France.

LMSA : L’un de vos sponsors (FleetBack) était aussi sur la DS3 WRC de Stéphane Lefebvre, un hasard ou bien avez-vous aidé le nordiste à rouler au Touquet ?
JS : Fleetback est un logiciel que ma société a développé pour la relation entre les concessionnaires auto et leurs clients. L’action que nous avons faite pour Stéphane au Touquet est un échange de bons procédés. Stéphane nous a accompagnés dans des événements clients en début d’année.

Jourdan Serderidis, Opération bon résultat au Rallye de l’Acropole.

LMSA : Vous venez de sortir un livre sur votre « carrière » en WRC, d’où vous est venue l’idée ? Pourquoi cette démarche ?
JS : En rentrant d’Australie en novembre dernier, avec le titre WRC Trophy en poche, je me suis dit que ce serait intéressant de refaire le tracé depuis mes débuts, car j’ai vraiment démarré de rien. Un titre de Champion du monde pour un mec de 54 ans qui a commencé à rouler à 48 et qui n’avait pas un talent inné, je trouve que cela mérite d’être raconté. Et puis, pour les non-initiés, c’est un peu une immersion rapide dans le monde du rallye, avec ses côtés fantastiques mais aussi ses aspects plus sombres…

LMSA : Prochain rendez-vous, pour vous, le Rallye de l’Acropole. Quel sera votre objectif pour ce rallye ? Que pensez-vous du regain d’intérêt des pilotes pour l’ERC ?
JS : Si on a un plateau comparable aux Açores, ça va être compliqué pour moi mais a priori, ce sera déjà moins étoffé et je peux vous dire que je n’irai pas là-bas comme je suis venu au Touquet. Je vais certainement essayer de faire un rallye terre juste avant, en Grèce. Mon secret espoir serait un top-5 car c’est très cassant et cela me convient.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR