Le Mag Sport Auto

Rallye, Interview d’Oliver Mellors au sujet de la Proton Iriz R5

Rallye, Interview d'Oliver Mellors au sujet de la Proton Iriz R5

Cette année, de nouvelles R5 doivent faire leur apparition dans le monde du Rallye. Ainsi, la Polo R5 est attendue pour cet été. La Citroën C3 R5 doit arriver dans les mois à venir. Mais aussi, la Proton Iriz R5 ! Toujours développée par Mellors Elliot Motorsport, cette Proton R5 devrait être homologuée le premier avril, au plus tôt. Nous avons eu l’occasion de poser quelques questions à Oliver Mellors, pilote chez MEM. Ainsi, cela nous permet d’en savoir plus sur l’auto mais aussi le pilote.

Rallye, Oliver Mellors pilote heureux de la future Proton Iriz R5.

Le Mag Sport Auto : Bonjour Oliver, pouvez-vous vous présenter ainsi que votre parcours ?
Oliver Mellors : J’ai 22 ans et je vis rallye depuis ma naissance. Mon père, Chris Mellors, a été 3 fois Champion britannique des rallyes à peu près quand je suis né. Je pilote des voitures de rallye depuis que je peux toucher les pédales. J’ai débuté en Rallycross avant de passer en rallye une fois que j’avais mon permis de conduire anglais.

LMSA : Quels sont vos objectifs pour cette saison ?
OM : Cette saison, tout est très ouvert pour moi. Nous sommes toujours en train de travailler sur notre programme et sur quelles décisions prendre : quels rallyes et quels championnats allons-nous disputer ? Bien sûr, j’aimerais faire quelques rallyes britanniques et le plus d’épreuves à l’étranger afin de gagner le maximum d’expérience que possible.

LMSA : Pourquoi avez-vous pris une Iriz comme base pour une Proton R5 et comment en êtes vous venus à travailler avec Proton sur leurs programmes en rallye ?
OM : Nous travaillons avec Proton depuis des années. Nous avons gagné le championnat PWRC avec eux (en 2002 ndlr) et nous avons construit la Proton S2000 et gagné le Championnat APRC avec cette voiture (en 2011 ndlr). Donc, quand nous avons commencé à travailler sur le projet d’une voiture de catégorie R5, il nous semblait logique de continuer avec Proton. La voiture a une bonne base avec tout ce qu’il faut. C’est une petite auto avec, dans le même temps, un grand empattement. Ce qui la rend maniable et permet de faire exactement ce que l’on veut à son volant. Pas mal des R5 actuelles semblent avoir beaucoup de sur-virage alors que la Proton en a moins.

LMSA : Quel est votre avis sur la Proton Satria Neo S2000 ? Êtes-vous déçu de son palmarès ?
OM : La Proton S2000 fut notre première voiture de rallye et nous avons dû partir d’une page blanche. Il était prévisible d’avoir quelques soucis au début, mais quand nous avons su corriger les défauts, l’auto s’est révélée fantastique. J’ai roulé avec depuis ses débuts jusqu’à son dernier rallye et j’ai pu voir l’évolution. Cela a toujours été un plaisir de la piloter et jamais une déception. La Proton S2000 nous a aussi apporté pas mal de succès.

LMSA : 3 rallyes, 3 podiums pour la Proton Iriz R5. Pensez-vous que l’Iriz R5 sera en mesure de jouer les premiers rôles face aux autres R5 ?
OM : Il est certain que je crois que la Proton Iriz R5 pourra jouer la victoire face aux autres R5 actuelles. Nous avons tellement appris en développant la S2000. Nous savons ce que nous avons à faire. A chaque fois que j’ai piloté cette auto il a été surtout question de trouver le bon set up plutôt que de réparer des problèmes mécaniques. Obtenir ces trois podiums est le rêve de toute écurie. A chaque fois que nous participons à une épreuve nous apprenons beaucoup et allons de l’avant. Donc, avec sa prise en main si aisée, il est plus facile d’aller plus vite !

LMSA : Travaillez-vous sur une Proton pour le Rallycross ?
OM : Je suis persuadé qu’une Proton RX serait très fun. C’est aussi quelque chose auquel je pense depuis longtemps. Néanmoins, personne ne nous a approché pour un tel projet.

LMSA : Avec quels pilotes êtes vous en négociations pour piloter la Proton Iriz R5 dans les prochains mois ?
OM : Actuellement, nous n’avons pas de line up de pilotes et nous ne sommes pas dans la période de recrutement de pilotes. Dans les prochains mois, nous allons passer l’homologation pour permettre à la voiture de rouler à l’international. Après, nous nous concentrerons sur quels rallyes disputer. Mais, actuellement, nous avons beaucoup de clients intéressés. De plus, la Proton Iriz R5 arrivera avec l’option « volant à droite » afin de permettre à un grand nombre de pilotes de rouler avec.

LMSA : En novembre dernier, vous avez eu l’opportunité de faire tester votre Proton Iriz R5 à Marcus Grönholm. Y a t il une chance de le voir disputer un rallye avec ?
OM : Marcus est venu tester la voiture et a été surpris de sa qualité dès le début de son développement. Mais il n’y a aucun plan afin de voir Marcus piloter notre voiture sur un rallye. Bien sûr, nous aimerions tous le revoir disputer un rallye, encore plus au volant de notre Proton Iriz R5.

Nous remercions chaleureusement Oliver Mellors pour ses réponses et nous souhaitant le meilleur à Mellors Elliot Motorsport pour leur Iriz R5.

For English Speakers:

Le Mag Sport Auto : Hi Oliver, can you introduce yourself and your biography?
Oliver Mellors : I am 22 years old and have been involved with rallying all my life, my father Chris Mellors was 3x British national rally champion around the years I was born. I have been driving rally cars from the moment I could touch the peddles. From starting out in rallycross and the moving to rallying when i got my U.K Driving licence.

LMSA : What’s your goals for this season?
OM : This season is still very much open for me, we are still currently in the process of making decisions as to what rallies to do and championships but for sure I would love to do British events as well as events out side the U.K to gain as much experience as possible.

LMSA : Why did you choose the Proton Iriz as a base for a Proton R5 car and how did you come to work with Proton on their rally programs?
OM : We have been working with Proton for many years, winning the PWRC championship with them, lately building the Proton S2000 and going on to win the APRC championship twice. So when we where looking at R5 cars it seemed logical to continue with Proton. The car actually has a very good base with all the right feature, being a very short car but at the same time having a long wheelbase meaning that it handles incredibly and does exactly as you would want it to, a lot of the current R5 cars look to have a lot of oversteer and with the Proton have very little to no over hang you don’t get this effect.

LMSA : What is your opinion about the Proton Satria Neo S2000? Are you disappointed with her career?
OM : The Proton S2000 car for us was our first ever rally car where we were able to start completely from scratch and as it was expected we had a few problems to start with but as we started to understand more we where able to sort the issues out and by the end the car was fantastic, I drove that car from the very start and even to the last event in the car it was always a joy to drive and never disappointing, it also brought the team and myself many successes.

LMSA : 3 races, 3 podiums with the Proton Iriz R5. What a better way to begin! Can you believe that your Iriz R5 will be able to compete with the others R5 for some titles in the world?
OM : I certainly do belive that the Proton Iriz R5 will be competitive with any other R5 Car out there at the moment, we learnt so much from building the S2000 car we knew what we had to do the second time around, from the moment I drove the car it was a case of finding a set up rather than trying to fix problems. To get three podiums from the first three events is every teams dream and each time we go out we learn more and go faster, also with the car feeling so effortless to drive it encourages you to go faster.

LMSA : Have you thought about a Proton car for Rallycross?
OM : I’m sure a Proton rallycross car would be extremely good fun and it is something I have always fancied a go at but currently we have no plans unless someone were to approach us.

LMSA : With which drivers are you talking for driving you Proton Iriz R5 in the coming months?
OM : At the current moment we have no drivers lined up to drive as we are not at the stage in the process, in the next few months we will be finishing the homologation process to allow the car to compete on an international level and from there our focus on programmes and events will start, but we currently have a lot of interest in the car from customer, also the fact that the Proton Iriz will come with the option of being Right hand drive appeals to a large majority of people.

LMSA : In november, you had the opportunity and the luck to do some tests with Marcus Grönholm. Any chance to see him at the wheel of your Proton Iriz R5 for one rally or more?
OM : Marcus came and tested the car and was surprised at how good it was so early in its development, there are no current arrangements to see Marcus competing in the car but for sure I think we would all love to see him competing again especially in the Proton Iriz R5.

A huge thanks to Oliver Mellors for his answers. We wish the best to Mellors Elliot Motorsports for their Proton Iriz R5.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR