Le Mag Sport Auto

Rallye Le Béthunois, Garry Jennings triomphe, Stéphane Lefebvre abandonne

Rallye Le Béthunois, Garry Jennings triomphe, Stéphane Lefebvre abandonne

Ce week-end, la Coupe de France des Rallyes retrouvait le Nord de la France avec une épreuve populaire, le Rallye Le Béthunois. Un rallye qui fait toujours le plein. 166 engagés au départ, beaucoup d’abandons et un retour surprise, celui de Garry Jennings. L’irlandais était la surprise de la liste des engagés, et gagne de manière impressionnante ce rallye qu’il disputait pour la première fois !

Rallye Le Béthunois, un week-end plein de surprises.

Venu tenter de conquérir une seconde victoire consécutive, Stéphane Lefebvre a vite déchanté. Copiloté par sa compagne, le pilote Citroën Racing disputait son rallye à domicile avec une Citroën Xsara WRC. Ainsi, après un scratch dans l’ES1, l’ancienne championne du monde des rallyes a rendu l’âme dans l’ES2. Une déception pour Stéphane Lefebvre. A ce moment, on s’attendait à une belle bagarre pour la victoire. Mais, c’était sans compter sur Garry Jennings. L’irlandais n’était pas venu en France depuis 2002. D’ailleurs, à l’époque, il était copiloté par un certain Paul Nagle (copilote de Craig Breen en SWRC/ERC et Kris Meeke en WRC) et avait terminé 20e du Rallye du Touquet 2002 sur une Peugeot 206 A6. Un rallye remporté par… Marc Amourette sur une Citroën Saxo S1600. Fait amusant, Jennings remporte le Rallye Le Béthunois 2018 sur une Subaru Impreza S12B WRC devant un certain Marc Amourette venu sur sa Peugeot 208 T16. De plus, L’irlandais a épaté tout le monde et s’offre une superbe victoire. En espérant le revoir dans le Nord plus souvent.

Venu avec une Skoda Fabia R5, Christophe Wilt s’offre son 5e podium consécutif. Il devance Vincent Christiann (Ford Fiesta RS WRC) de 3s2. Aussi, on notera une « modeste » sixième place pour Laurent Bayard, qui n’a pas gagné Le Béthunois depuis 2012. Pour sa première avec la Mini John Cooper Works WRC ex Christophe Rémy (vu avec au Rallye du Pays de Lohéac), Xavier Pruvot termine huitième. Pour sa première épreuve au volant d’une R5, Antoine Dhaisne place sa Ford Fiesta R5 au onzième rang. Un résultat intéressant pour le jeune nordiste. Enfin, on soulignera la belle performance d’Adrien Fourmaux (Ford Fiesta R2T) qui remporte la classe R2 et se place 13e au général. Le champion français Junior 2018 prouve sa bonne forme cette saison.

Le Groupe N est remporté par Anthony Leduc (Mitsubishi Lancer Evo IX). De son côté, Francis Legrand (Renault Clio RS) remporte le groupe F2000 et la classe F2/14. Le Groupe GT est remporté par Aurélien Vaillant et sa superbe BMW Z3 M.

Prochain rendez-vous dans le Nord, le Rallye Charlemagne (29-30 septembre). On y attend de nombreux engagés avec, comme guest star, François Delecour ! Le pilote belge Benoît « Fastben » Allart sera également au départ avec une Subaru Impreza Gr.A.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR