Le Mag Sport Auto

Rallye, Philippe Bugalski, 7 ans déjà

Rallye, Philippe Bugalski, 7 ans déjà

L’un des grands noms du rallye français nous a quitté il y a 7 ans déjà. Nous voulions revenir à travers ces quelques lignes sur ce talentueux pilote qui a participé au grand retour de Citroën en rallye à la fin des années 90 et qui a offert quelques victoires internationales à la marque. Aujourd’hui, en ce 10 août 2019, Philippe Bugalski aurait eu 56 ans !

Philippe Bugalski, un grand nom du rallye français.

Si on vous dit « pilote de rallye français », vous allez tout de suite nous parler de Sébastien Loeb ou de Sébastien Ogier. Avant ces deux grands champions, il y a eu de nombreux pilotes français qui ont su marquer de leur empreinte ce sport que l’on aime tant. Parmi eux, un « P’tit Bug » qui a su briller avec Renault mais surtout avec Citroën ! Originaire de Busset dans l’Allier, Philippe Bugalski a commencé le rallye à 19 ans. C’était au Rallye de Busset au volant d’une Volkswagen Golf GTi. Il terminera 15e et premier de sa classe ! Sept rallyes plus tard, il passait sur une Renault. Une marque à laquelle il sera fidèle pendant 10 ans (malgré quelques piges sur une Lancia Delta). D’abord amateur, puis pilote de Renault Chartres, il deviendra pilote officiel Renault Sport/Team Diac. Bugalski a piloté quasiment toutes les Renault de rallye de l’époque : Renault 5 Turbo, Renault 11 Turbo, Renault 21 Turbo, Renault Clio, et bien sûr la mythique Renault Maxi Mégane ! En 1997, le deuxième chapitre de sa carrière a débuté avec l’arrêt du programme de Renault en Rallye. Un tel talent ne pouvait se retrouver sans volant. Et c’est Citroën qui a confié plusieurs projets à Philippe Bugalski.

Le duo Citroën Racing/Bugalski a bien fonctionné : trois titres de champion de France des Rallyes (1998, 1999 et 2000). Avec 31 succès en championnat de France, Bugalski est le 4e meilleur pilote de l’histoire sur ses terres ! Depuis 2000, personne n’a fait mieux que Bugalski. Il a participé au développement de la Xsara Kit Car mais aussi de la Xsara WRC ! Citroën Racing et Sébastien Loeb lui doivent beaucoup pour la qualité de cette auto. Philippe Bugalski a été, aussi, le premier pilote à faire triompher ces voitures à l’international, à chaque fois en ERC. Avec la Kit Car, c’était au Rallye du Rouergue 1998, manche de l’ERC. Avec la Xsara WRC, c’était au Rallye d’Allemagne 2001, toujours en ERC. C’est aussi avec Citroën que Bugalski a su décrocher ses deux seuls succès en WRC. C’était en 1999, avec la Citroën Xsara Kit Car au Tour de Corse et au Rallye d’Espagne ! Le tout, devant les WRC !

A l’issue de la saison 2003, Philippe Bugalski a mis un terme à sa carrière de pilote professionnel. Son dernier rallye date de 2010. C’était au Memorial Bettega (en Italie), au volant de la désormais mythique Citroën Xsara WRC ! Le 10 août 2012, « P’tit Bug » est parti, bien trop tôt, rejoindre les anges… du volant bien sûr. La faute à un tragique accident domestique. Néanmoins, il restera gravé à jamais dans l’Histoire du rallye français. On notera également qu’il détient toujours le record du pourcentage de victoires en une saison : 90% ! 9 victoires sur 10 départs. C’était lors de la saison 1999 du championnat de France des rallyes.

L’hommage d’Ottomobile à Philippe Bugalski.

Avec une carrière bien remplie comme celle de Philippe Bugalski, il y a matière à faire en termes de miniatures. Au début des années 2000, de nombreux enfants jouaient avec la Xsara WRC de « Bug » reproduite par Solido au 1/18e et au 1/43e. Aujourd’hui, ces enfants sont grands et peuvent toujours se délecter des miniatures du pilote français. La dernière en date se trouve du côté d’Ottomobile. La société bretonne vient, en effet, de sortir une Renault 21 Turbo au 1/18e. Une miniature originale qui complète parfaitement la collection des voitures Renault Sport proposée par Ottomobile.

Pour 69.90€ (prix de lancement), on ne peut qu’être séduit ! Une fois encore, la finition est au rendez-vous. Mention spéciale pour les fiches pilote/copilote sur la vitre arrière de la voiture. Un détail très appréciable et bien réalisé. Comme toujours chez OttO, la qualité est là. La miniature est fidèle à la vraie et la reproduction est détaillée. La faute à la résine, l’absence d’ouvrants pourra décevoir certains collectionneurs. Mais, si vous êtes fans de Renault Sport et/ou Philippe Bugalski, cette miniature est faite pour vous ! Seul bémol, le choix du rallye. Le « tank » Renault 21 Turbo n’a pas été la plus grande réussite de Renault Sport, mais choisir un rallye où Bugalski a abandonné, ce n’est pas le choix le plus judicieux. D’accord, le Tour de Corse est l’un des rallyes les plus connus en Europe… mais tout de même. Avec la R21, « P’tit Bug » a fait 5e au Rouergue, en Alsace ou au Critérium des Cévennes ou encore 10e au Rallye d’Antibes (manche de l’ERC).

 

Quoi qu’il en soit, c’est encore une réussite en provenance de chez Ottomobile !

Tu nous manques « P’tit Bug » !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR