Le Mag Sport Auto

Rallye Raid, Stéphane Peterhansel déjoue les pièges de la Baja Pologne !

Rallye Raid, Stéphane Peterhansel déjoue les pièges de la Baja Pologne !

Comme le WRC, la Coupe du Monde des Rallyes Tout Terrain / Baja était de retour ce week-end après de longs mois d’absence. Direction la Pologne pour la deuxième manche de la saison. Pour ce grand retour, Nasser Al Attiyah, Bernhard Ten Brinke, Stéphane Peterhansel et Martin Prokop étaient au rendez-vous en plus de quelques pilotes locaux comme Krzysztof Hołowczyc.

La pluie redistribue totalement les cartes à la Baja Pologne !

Depuis 2019, la Coupe du Monde des Rallyes Tout Terrain est divisée en deux : les rallyes-raid et les bajas. Ce week-end, le pendant « Baja » de ce championnat FIA était de retour en Pologne. Toyota était venu avec l’ambition de gagner et de préparer ses trois équipages officiels au prochain Dakar. En face, X-Raid était au départ avec des MINI JCW Rally plutôt qu’avec les buggys. Bonne pioche car l’équipe allemande a su déjouer les pièges de la météo pour s’imposer au terme d’une épreuve pleine de rebondissements !

A l’issue de la première spéciale, sur le sec, Nasser Al-Attiyah (Toyota) pointait en tête devant les locaux Hołowczyc (Mini), Maluszynski (Mini), Przygonski (Toyota) et Prokop (Ford). Tout se petit monde se tenait en moins de 30 secondes. Peterhansel était alors huitième.

Et puis, samedi matin, la pluie a décidé de piéger de nombreux pilotes à partir de l’ES2. A l’issue de cette deuxième spéciale Hołowczyc était en tête devant Nasser Al-Attiyah. Peterhansel, quatrième, accusait déjà 30 minutes de retard. L’ES3 a totalement redistribué les cartes. Prokop, piégé par la monté des eaux dans un gué, perdait plus de deux heures tout comme Krzysztof Hołowczyc. Nasser Al-Attiyah et Matthieu Baumel devaient renoncer, moteur noyé. A l’inverse, Stéphane Peterhansel parvenait à déjouer les pièges pour remporter la spéciale et passer en tête du classement général avec 15 minutes d’avance sur Bernhard Ten Brinke (Toyota). Maluszynski montait sur le podium devant les Can-Am de Domzala et Vasiliy Gryazin.

Par la suite, Stéphane Peterhansel n’a pris aucun risque et a géré sa course avec intelligence. Les locaux Hołowczyc, Przygonski et Maluszynski se partageant les temps scratch sur les spéciales suivantes.

A l’arrivée, après l’ES7, c’est Stéphane Peterhansel (Mini) qui remporte cette très piégeuse édition 2020 de la Baja Pologne ! Bernhard Ten Brinke sauve l’honneur de Toyota et termine deuxième à 15 minutes de « Mr Dakar ». Michal Maluszynsk (Mini) complète le podium. Aaron Domzala place son Can-Am à la quatrième place juste devant le Toyota Hilux de Jakub Przygoński. Sixième, Vasiliy Gryazin continue son apprentissage du rallye-raid avec réussite. La star locale, Krzysztof Hołowczyc, termine finalement 7e au général. Bien loin de ses ambitions de podium.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR