Le Mag Sport Auto

Rebellion Racing termine meilleure équipe « non hybride », aux 24H 2018

C’est un doublé qu’à réalisé l’écurie Rebellion Racing, aux 24H du Mans. Car derrière des Toyota logiquement hors de portée, il n’était pas possible de viser mieux que les 3ème et 4ème places finales. C’est précisément ce qu’a réussie cette équipe qui termine, au passage, meilleure formation propulsée par un moteur « non-hybride »…

24H du Mans : Rebellion Racing, les réactions

Bart Hayden, Team manager :
« Nous étions un peu inquiets dès le premier tour à cause du contact, mais nous l’avons réparé très rapidement et nous sommes vite revenus. Ce fut un beau combat avec la voiture SMP Racing. Ensuite, ils ont eu quelques problèmes avec cet accident. Je pense que nous avons fait de notre mieux. »

Calim Bouhadra, vice-président de REBELLION :
« C’est une belle victoire mais nous ne pouvions pas faire mieux. Nous sommes contents pour l’équipe et pour le travail de nos partenaires Oreca et Gibson. Ils ont fait un travail incroyable avec le temps qui nous avait été donné. Pour rappel, nous avons reçu la voiture au Prologue. Nous sommes vainqueurs de cette course contre la montre maintenant je pense qu’il y a de grandes leçons à en tirer de la part de l’ACO et du WEC sur ce qu’il attendent d’une équipe privée comme la nôtre pour le futur. Je pense qu’il y a de grosses décisions à prendre de leur part. Dans le cas contraire, nous saurons les prendre. »

Gustavo Menezes, pilote #3 :
« C’est un résultat incroyable. Après tout ce travail réalisé par le Team, les mécaniciens et les ingénieurs ont fait un super job pour garder l’auto la plus performante possible. C’était une course très stressante. C’est dur de se dire que nous n’étions pas en compétition avec Toyota mais il y avait seulement une place sur le podium pour les non-hybrides. Mathias et Thomas ont fait une  excellente course. Nous avons eu quelques soucis techniques en piste mais nous sommes parvenus à garder cette troisième place jusqu’à la fin de la course. Ce podium était magique, c’est fou de voir ces centaines de milliers de personnes autour de nous. »

Thomas Laurent, pilote #3 : 
« Super course, ça fait plaisir de ramener le même trophée un nouveau trophée du Mans cette fois-ci en LMP1 privé. Les deux Toyota étaient vraiment intouchables sur ce Circuit et la règle faisait qu’elles l’étaient encore moins. Je suis content du résultat, on a fait ce qu’on à tous voulu : ramener les deux voitures troisième et quatrième du général. Je pense que nous avons beaucoup appris, nous nous sommes beaucoup arrêtés pour des petits soucis techniques et électroniques. On reviendra plus fort pour Le Mans 2019 et on sera déjà plus forts pour Silverstone. »

Mathias Beche, pilote #3 :
« L’objectif principal a été atteint : nous avons les deux voitures dans de bonnes conditions à l’arrivée. Troisième et quatrième, c’est un super résultat pour l’équipe une très belle récompense pour les mécaniciens et les ingénieurs qui ont travaillé d’arrache-pied sur ce projet depuis des mois. Sans eux rien de tout cela serait possible. Finir était pour nous quelque chose d’important, finir sur le podium encore plus même si on aurait aimé finir beaucoup plus haut. C’est une superbe récompense. Je remercie les deux équipes techniques en particulier mes deux coéquipiers qui ont tous deux fait un excellent travail. Je suis extrêmement heureux de ce résultat car notre équipage à prouvé que nous avions notre place dans cette voiture et nous formons un très beau trio. J’ai hâte de la suite ! Mais maintenant place au repos et savourer ce moment ! »

André Lotterer, pilote #1 : 
« La course s’est bien déroulée. On a eu quelques soucis au départ avec l’avant de la voiture qui nous a forcé à revenir très tôt au stand. Le but était d’être présents au cas où les Toyota #7 et #8 fassent une erreur. En définitive, nous avons quand même réussi à faire un podium avec l’autre voiture, ce qui est vraiment un belle performance. Nous étions vraiment les meilleurs non-hybrides. Le boulot était bien fait. Par contre je suis un peu déçu concernant le WEC et l’ACO pour l’EOT. Ils nous ont retiré de la puissance, je ne sais pas quelle crainte ils pouvaient avoir. Peut-être que cela changera. »

Bruno Senna, pilote #1 :
« Ce fut une course difficile pour nous. Nous avons poussé très fort les deux voitures. Il était très important de terminer les 24 Heures du Mans avec les deux voitures au top. C’est une nouvelle voiture et c’est vraiment important pour l’équipe. C’est dommage pour le podium mais je suis vraiment content pour la voiture soeur et j’espère que nous aurons bientôt le nôtre! »

Neel Jani, pilote #1 : 
« Tout d’abord, je pense que nous pouvons être fiers du Team. Nous avons fini la course, les deux voitures ont passé la ligne d’arrivée. P3 et P4 étaient les places maximum que nous pouvions faire, les Toyota étaient trop loins et intouchables. Ensuite, durant ces 24 Heures nous avons pu acquérir beaucoup de choses positives en termes d’informations de la voiture pour l’année prochaine. Maintenant il ne nous reste plus qu’a être meilleur. Nous voulons vraiment faire ressentir aux gens ce que nous vivons. Maintenant nous avons appris, apprenons encore pour être encore meilleur. »

24H du Mans : 20 ans et déjà un podium pour Thomas Laurent

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR