Le Mag Sport Auto

Red Bull F1 orpheline de Ricciardo, une aubaine pour Ferrari et Mercedes ?

Avec le transfert de Daniel Ricciardo chez Renault F1, deux écuries se frottent déjà les mains, Mercedes et Ferrari. Car, mine de rien, dans le cas où Red Bull produirait une monoplace capable de jouer le titre l’an prochain, sans l’Australien à ses commandes, les chances de titre s’avéreraient très mince. D’autant entre un Max Verstappen manquant encore de constance et un jeune pilote en guise de coéquipier, pas de quoi être optimiste…

Plus de victoires pour Ferrari et Mercedes ?

Comme nous l’évoquions il y a quelques jours au travers d’un article dédié, Red Bull a perdu très gros en laissant partir Daniel Ricciardo chez Renault. En effet, ces dernières années, personne n’a été en mesure de gagner plus de courses que lui, en dehors des pilotes Mercedes (Rosberg, Hamilton) et Ferrari (Vettel). Aussi, si d’aventure la RB15 venait à être aussi performante que les deux références actuelles en Formule 1, le danger serait nettement moins présent avec Verstappen, qui n’a pas encore atteint la dimension d’un champion du monde potentiel.

Parallèlement à cela, en passant chez le losange en 2019 et pour deux saisons complètes, minimum, Ricciardo s’exclut très certainement d’une potentielle lutte pour le titre. Là encore, Ferrari comme Mercedes y sont gagnantes. D’autant qu’au volant de la Renault, l’Australien ne devrait pas, non plus, disputer la victoire pendant deux saisons. A moins de progrès pharaoniques du côté du constructeur tricolore, ce qui reste une possibilité, bien que peu crédible pour le moment.

Et bien que Max Verstappen soit suffisamment talentueux pour gagner des courses nous avons observé, cette année, qu’il laissait parfois passer sa chance en se précipitant et en se laissant entraîner par sa fougue. Lequel avouant d’ailleurs, après chaque accrochage, ne pas vouloir modifier son approche de la course. Pain béni pour la concurrence. Aussi, la domination du duo Ferrari/Mercedes a de bonnes chances de s’accentuer ces deux prochaines années, du fait du départ de Ricciardo mais aussi de l’arrivée du moteur Honda chez Red Bull.

En clair, celles et ceux qui espéraient apercevoir de nouvelles têtes/écuries au sommet de la hiérarchie, en Formule 1, devront patienter encore quelques années, selon toute vraisemblance.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR