Le Mag Sport Auto

Renault F1 : Prost explique pourquoi il a préféré Alonso à Vettel ou Bottas

renault F1 alain prost

Maintenant que le contrat de Fernando Alonso avec Renault F1 est signé et officialisé, les langues peuvent se délier. Ainsi, grâce à Alain Prost (via l’agence Reuters), nous en apprenons plus sur les coulisses. Et notamment ce qui a décidé le tricolore et les dirigeants de l’écurie de Formule 1 à préférer Fernando Alonso à Valtteri Bottas et Sebastian Vettel.

Prost était inquiet concernant l’aspect communication d’Alonso

Mine de rien, Fernando Alonso jouit encore d’une belle réputation, en Formule 1. Pourtant, d’ici la fin de l’année en cours, il s ‘agira de sa seconde saison passée à l’extérieur des paddocks F1. Néanmoins, l’Espagnol a rapidement pris le dessus sur deux pilotes en activité, qui plus est en position de pointe, Valtteri Bottas et Sebastian Vettel. Et Alain Prost explique comme l’ibérique a finalement pris le dessus :

« Fernando était l’un des trois pilotes avec lesquels nous discutions, avec Sebastian et Valtteri. Mais Valtteri pilote une Mercedes, c’est difficile pour lui de quitter Mercedes actuellement. Nous ne savions pas exactement quelle était la motivation de Sebastian… mais Fernando a toujours montré sa motivation pour revenir dans l’équipe. Même l’année dernière, à Abu Dhabi, nous avons eu une longue discussion avec lui. »

Les tractations ont donc débuté il y a longtemps, Alain évoquant une longue discussion en fin de saison dernière. Ceci étant dit, le quadruple champion du monde était freiné par le récent parcours relationnel d’Alonso, avec ces déclarations publiques particulièrement désagréables (envers Honda), proférées en direct lorsqu’il pilotait pour Mclaren.

« Ce qui s’est passé avec Fernando et différentes équipes était mon plus gros problème et point d’interrogation. J’en ai parlé à Fernando à de nombreuses reprises. Je lui fais vraiment confiance pour qu’il ait une autre philosophie. À mon avis, les deux années passées en dehors de la Formule 1 n’étaient peut-être pas une mauvaise chose pour lui afin d’avoir un ressenti différent, une vision différente. Il sait ce qu’il va avoir au niveau des performances de la voiture, il sait que 2021 sera aussi un peu difficile. Il y est préparé… Je crois vraiment qu’il sera très différent de ce que les gens imaginent ».

Des propos sans doute rassurants qui, nous l’espérons, seront confirmés dans les faits, l’an prochain. En souhaitant que Fernando ait changé également dans sa façon de traiter ses coéquipiers. Sur le plan psychologique en particulier. Pour le bien et la pérennité de la carrière d’Esteban Ocon.

One Comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR