Le Mag Sport Auto

Renault F1 sort la tête de l’eau, sur le plan financier

Si l’écurie de Formule 1 Renault a encore pas mal de chemin à parcourir avant de retrouver la voie de la victoire, sur le plan financier, les choses vont mieux. Lors de son arrivée en F1 via le rachat de Lotus, la firme tricolore s’était fixée des objectifs sportifs et financiers réalistes, avec un plan de marche établi sur plusieurs années. Et pour l’heure, tout semble se dérouler comme prévu.

Formule 1 : un plan qui se déroule sans accroc, pour Renault

C’est, quasiment, une stratégie chirurgicale qui a été mise en place par Renault, dans le but de réussir en Formule 1. Et si nous savions déjà que les plans, en matière de résultats, se déroulaient exactement comme prévu, le losange vient également de confirmer que l’aspect financier suivait cette même ligne directrice. En effet, pour la première fois depuis son retour dans la catégorie reine, l’écurie française a dégagé des profits, suite à l’exercice 2017.

Alonso chez Renault ? La porte n’est pas fermée

Alors que Renault F1 avait engrangé 154,2 M d’euros l’an passé, elle a empoché 135,5 M d’euros l’année d’avant. Soit  3,7 millions de bénéfices réalisés en 2017. Cela provient en grande partie des sponsors. Une belle réussite, lorsque l’on se souvient de l’état financier de Lotus, alors que le constructeur tricolore en avait prenait possession. Ces bons résultats vont aussi permettre à l’écurie de poursuivre son développement afin de respecter son plan de marche, supposé la hisser vers les sommets de la Formule 1.

Des investissements majeurs se poursuivront pendant l’année 2018 pour terminer l’amélioration du site d’Enstone, ainsi que pour d’autres projets clés permettant de développer et de renforcer Renault à long terme pour remporter le Championnat du monde des constructeurs

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR